AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le futur, notre futur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le futur, notre futur ?   Ven 27 Sep - 23:14

Bonsoir à tous et à toutes.

J'ai pu lire en parcourant des sites quelconques sur Internet des hypothèses, propos très intéressants sur notre futur.  

Notamment un calendrier spéculatif de l'histoire future faisant partie de la fiction. Une étude détaillée qui comprend l'analyse des tendances actuelles, les changements environnementaux à long terme, les progrès technologiques tels que la loi de Mooré, les futures percées médicales, le paysage géopolitique en constante évolution par exemple. Les dates : "XXe siècle aux XXIIIeS siècles".

Des véhicules bien plus élaborés et plus petits feront leurs apparition, les bâtiments intelligents sont en train de révolutionner le paysage urbain, des animaux vertébrés aquatiques à branchie verront tout autant leurs tailles diminué de près d'un quart. Et encore, ce ne sont que des exemples minimes des évolutions prochaines.

Il faut croire que chaque siècle endosse des nouveautés et un nouveau destin à des nouvelles vies, les anciens disparaissent par le temps. À ce qu'il paraîtrait que d'ici là, les technologies nouvelles dépasseront notre entendement et seront créé exceptionnellement pour la sérénité de la civilisation afin qu'ils soient heureux et s'épanouissent complètement.

(Quoique je trouve ce raisonnement assez superficiel).

Je n'ai pas envie de vous faire un pavé romanesque sur le futur. Dans ce cas, plus bas vous trouverez un lien vous menant sur des explications précise et compréhensible sur ledit sujet.

La partie nostalgique : pour ma part, je trouve cela bien pathétique sachant qu'il est certain que la vie éternelle n'existe pas. Cependant ne pas pouvoir vivre ces siècles à venir me rend un brin triste et pensif. En soi, je trouve tout ceci incroyable et pour moi il y a matière à débattre sur le fait est que nous sommes à rien des nouveaux progrès.

http://www.journaldunet.com/economie/magazine/disparition-2050/

Qu'en dites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Ven 27 Sep - 23:38

Y a progrès et progrès.
Bon, je vais prêcher pour ma paroisse même si je sais que c'est loin d'être une vérité ou un dogme : y a des avancées technologiques quand même vachement intéressantes et utiles.

Tu sites la loi Moore, c'est du domaine de l'informatique et elle s'applique à ce qui fait qu'aujourd'hui même tu peux causer avec moi ou avec d'autres gens sur ce forum alors qu'on est à des km de distance les uns des autres.

En médecine, c'est quand même foutrement bon de pouvoir développer par exemple la biomécanique -pour causer truc un peu SF- ne serait-ce ''que'' pour rendre une autonomie à une personne handicapée (je pense notamment là de suite à ce qu'on innove en terme de membres artificiels avec tout un système de nanotechnologie qui vise à recréer des neurones artificiels pour rendre mobilité et sensation, ou dans le même genre les rétines de synthèse avec le même type de nanotechnologies...).

Franchement l'évolution technologique c'est pas un mal en tout, et rien à voir avec la vie éternelle. Après, étant moi-même partie intégrante d'un système qui cherche à améliorer la vie des gens, je n'aime pas spécialement qu'on dise que « ça sert à rien parce qu'on va tous mourir ». A ce compte-là, suicidons-nous tous après une immense orgie xD

Après, ce qui est du ''superflus'', ce que moi je trouve inutile il y en aura pour qui ça le sera pas. Genre les maisons ''intelligentes'' en soi c'est quand même génial pour des personnes à autonomie réduite, par contre pour un type qui veut juste pas prendre la peine de bouger sa graisse pour éteindre une lumière ou fermer une fenêtre tout seul je trouve ça poussif.

Enfin bon. La technologie c'est pas pourri, ça fait aussi et surtout partie de la curiosité naturelle de l'humanité à chercher à progresser et comprendre. Après, évidemment, faut en faire bon usage de tout ça...
En tout cas j'avoue qu'il m'arrive d'aller emmerder Cleverbot pour l'aider à réussir le Turing test :hap:

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 0:04


Je plussoie totalement Vinou, en fait. Je suis d'accord avec tout :o

Personnellement, je suis vraiment pas fan du côté "on va tout faire pour que les gens vivent super longtemps", qui est un peu ce que les médias rabâchent au sujet des avancées médicales. Du coup, les gens pensent ça, que les chercheurs veulent rallonger la vie des gens. Du moins, c'est ce que j'ai déjà entendu, d'où le côté "ça sert à rien". D'autant plus que si on me proposait de vivre une centaine d'année je dirais non merci et je claquerais la porte. XD

Mais toute la recherche médicale, c'est d'abord et surtout de trouver des moyens de rendre la vie plus ... Vivable ? à certaines personnes qui n'ont plus ou qui n'ont jamais eu d'autonomie. C'est aussi rendre moins douloureuse les fins de vie, ou les vies toute entières d'ailleurs soyons optimistes, que ce soit moralement et physiquement, pour les patients ou pour leur famille (parce que voir un parent se dégrader à cause de certaines maladies, c'est juste insupportable aussi, même si on n'est pas à sa place).

Bref, j'suis foutrement pour la recherche médicale, déjà.

Et je suis foutrement (OUI JE SUIS VULGAIRE) pour les avancées technologiques. Pas parce que j'aimerais bien que ma maison comprenne toute seule que je veux changer de chaîne, mais parce que faire avancer la technologie, c'est faire avancé tous les domaines de la science.
Exemple tout con : le boson de higgs. Pour la faire courte, c'est l'avancé technologique qui a permis de créer cette machine ultra perfectionnée. Et cette machine a entre autre mis en évidence le fait que le boson de higgs existait bel et bien, ce qui validait la formule qui nécessitait son existence pour marcher. Et elle servira encore à découvrir bien d'autres trucs.
Et c'est pareil pour tous les domaines.
Et je suis complètement passionnée par ce genre de truc. Comprendre ce qui nous entoure, comment ça marche, comment c'est fait, comment ça a pu se faire. Plus ça avance, plus je suis heureuse. Peut-être même qu'on est à deux doigts de découvrir l'origine de tout \o/ (comment ça je m'emballe ?)


Bref, ça c'est pour le côté "technologie".

Pour le reste, je suis pas sûre d'avoir très envie de savoir. On va changer d'ère, pour commencer, on est déjà entrain. Du coup va falloir sacrément s'adapter si on veut survivre en masse à ça. Plein d'espèces animales vont disparaître, beaucoup ont déjà commencé, beaucoup ont déjà disparu. Puis après, advienne que pourra.
Au final sur Terre, c'est une constante évolution. Nous les petits humains, fraîchement débarqués, on représente pas grand chose et on pourrait très bien disparaître, c'est comme ça que ça fonctionne. Disparaître ou réussir à évoluer assez rapidement.

Alors notre futur, je pense que le mieux c'est d'attendre qu'il arrive. Qu'on continue à avancer technologiquement, qu'on continue à ... Evoluer ? Mais qu'on se créé pas 15 000 peurs.

Parce que ça fait un bail que les gens font des paris sur le futur, jamais gagnants. J'vous rappelle qu'on devrait avoir des skate volants à l'heure qu'il est.




EDIT : Ah, et j'ai oublié de dire que j'aime les nanotechnologies (dans la recherche médicale, hein, les nanotechnologies pour faire des pneus je m'en tamponne l'oreille), que je suis totalement passionnée, et que si j'avais eu un minimum la foi j'aurais tout fait pour avoir une chance de bosser dans la recherche là dedans. Mais j'ai pas la foi :hap:
Vous n'imaginez pas les progrès que ça pourrait représenter, rien que pour soigner le cancer (et c'est qu'un exemple parmi un tas d'autre). Et c'est quand même formidable. (Oui mon sujet de TPE de 1ère portait sur les nanotechnologies et le cancer, et c'est un peu le moment où je suis tombée dans la marmite de la science, m'voyez.)


Dernière édition par Kiwoo le Sam 28 Sep - 0:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 0:20

@Kiwoo : toi aussi tu as versé une larme pour le boson de Higgs ? Dans mes bras ! :'o

Viendez faire de la recherche, tu verras cay bandant
Tu as étudié quoi exactement pour ton travail sur les nanotechnologies en cancéro ? A l'heure actuelle de toute façon on se concentre clairement sur des alternatives aux chimios classiques, vu comme ça détruit hyper bien les cellules saines pour détruire avec peine une tumeur en parallèle :/ tu as vu les études sur les anticorps chargés sur nanoparticules peut-être ?

PS : le skate volant comme dans Retour vers le futur, ça serait bandant ça aussi sérieux :o

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 0:32

Honnêtement c'est loin mais ça m'avait clairement passionné. J'me souviens que j'étais en binôme avec une fille beaucoup moins intéressée que moi, du coup c'était dans le genre "HAAN C'EST TROP COOL REGARDE LA VIDEO LA ILS EXPLIQUENT C'EST TROP BIEEEN." " -... Ah."
Parfois et encore maintenant, je me sens incomprise.
J'ai versé ma petite larme pour le boson de Higgs oui, et j'étais super enthousiaste. Là aussi, j'ai du faire face à une vague d'incompréhension. "Oui mais, ça change quoi ? [...] Mais ça sert à rien en fait."

Et j'adorerais bosser dans le recherche, mais j'ai pas la foi de faire de longues études, je me contenterai de lire Science et Vie. XD


Ah et j'avais oublié de parler de l'article sur lequel j'avais quelques trucs à dire :

Déjà, je ne sais pas d'où ils prennent leurs sources mais honnêtement ils racontent un peu n'importe quoi en toute objectivité. Ou du moins, ils exagèrent tout. Ce qui me fait rire, c'est qu'ils prévoient la disparition des abeilles d'ici 2050. C'est bien mignon, mais les experts estiment à 3 ans l'espérance de vie pour la population humaine après la disparition des abeilles. Du coup on s'en fiche du reste puisqu'on sera plus là pour voir, non ? >.>
Ça me semble être un article catastrophe, histoire de faire des vus... Et puis ce site ne m'a jamais paru très... Fiable/crédible, allez savoir pourquoi. Mais bon, jouer sur les angoisses des gens pour amener un max de personnes sur la page, c'est naze. Faut savoir modérer ses propos. Un bon journaliste, c'est un journaliste qui n'affirme pas une hypothèse. Parce qu'affirmer une hypothèse, c'est quand même un peu un non-sens. Or là, y a bien des "blablabla sans doute blabla" pour nuancer, mais ça reste faible, ça reste présenter comme une vérité inaliénable. Et c'est pas du bon boulot de journaliste >_>



PS : Pardonnez les fautes, je suis crevée XD
Revenir en haut Aller en bas
Killy
délivre.
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 14766
Age : 33
Localisation : Vaes Essenya.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 0:35

Juste comme ça (parce que je rentrerai dans le débat plus tard, à 00h32 faut pas déconner je dors d'hab' moi :hap: Ange ), le skate volant a déjà été conçu (et par des français en plus !), donc c'est peut être pour plus tôt qu'on ne le croit, sa mise en service :
http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/le-skateboard-volant-existe-enfin-12-10-2011-1383753_47.php

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Killly
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 17:07

@Kiwoo : ah ouais le fameux « mais la recherche ça sert à rien »... Enfin j'pense qu'il faut pas toujours se formaliser, c'est normal que certains sautent pas de joie pour des choses qui ne leur parlent pas, parce qu'ils n'en voient pas la finalité à terme ou des applications concrètes. Ca me semble naturel en un sens que quelqu'un qui n'est pas impliqué dans la chose trouve plus concret qu'on annonce « on a le vaccin anti-VIH » que « on a réussi à prouver à 99,9998% que le boson de Higgs existe ». Même si c'est pas toujours cool à entendre ça peut se comprendre...

Sinon pour les articles de vulgarisation t'as deux catégories : ceux écrits par des journalistes consciencieux qui vont certes mettre un titre accrocheur mais avoir à cœur de ne pas raconter de conneries (et ces journalistes ont l'intelligence de demander à... des chercheurs, pour savoir s'ils racontent de la merde ou pas), puis ceux qui choppent un élément intéressant et développe tout un flan autour, quitte à raconter que des trucs mal interprétés, faux, remaniés pour être arrangés...
A la limite ça m'emmerde un peu moins quand c'est de la vulgarisation que quand tu tombes sur une publication scientifique officielle avec que des résultats trafiqués, aucun contrôles, des extrapolations foireuses...

@Kiki : haaan à quand le skate volant pour tous ?! :o

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 20:48

Vinou a écrit:
Franchement l'évolution technologique c'est pas un mal en tout, et rien à voir avec la vie éternelle. Après, étant moi-même partie intégrante d'un système qui cherche à améliorer la vie des gens, je n'aime pas spécialement qu'on dise que « ça sert à rien parce qu'on va tous mourir ». A ce compte-là, suicidons-nous tous après une immense orgie xD
Quand je dis qu'il n'existe pas de vie éternelle, je fais référence indirectement au fait que nous allons jamais savoir ce que les progrès technologiques feront vraiment dans les siècles à venir (à pars ce qu'ils mettent en évidence sur internet). Pour ma part, j'aurais aimé savoir-voir après mon avis ne peux pas être partagé par tout le monde, c'est totalement concevable.

Vinou a écrit:
Après, ce qui est du ''superflus'', ce que moi je trouve inutile il y en aura pour qui ça le sera pas. Genre les maisons ''intelligentes'' en soi c'est quand même génial pour des personnes à autonomie réduite, par contre pour un type qui veut juste pas prendre la peine de bouger sa graisse pour éteindre une lumière ou fermer une fenêtre tout seul je trouve ça poussif.
Je ne peux être en désaccord avec toi sur cela. Ensuite, j'espère juste que plus tard ils n'en feront pas trop dans leurs avancées, c'est ce que je redoute le plus. L'humain s'autodétruit et se rend nonchalant de s'introduire une autonomie indulgente propre à lui-même. De plus, tout ce que j'ai pu trouver de par mes recherches approfondies s’avère être pour la plupart mensongères et superflues en rajoutant superficiel, au risque de me répéter.

Vinou a écrit:
Enfin bon. La technologie c'est pas pourri, ça fait aussi et surtout partie de la curiosité naturelle de l'humanité à chercher à progresser et comprendre. Après, évidemment, faut en faire bon usage de tout ça...
En tout cas j'avoue qu'il m'arrive d'aller emmerder Cleverbot pour l'aider à réussir le Turing test
Un point en plus dans mon estime mon cher. Il faudrait que l'humain soit conscient que progresser est un avantage. Trop progresser : Non. Pourquoi ? Il y a une citation qui dit qu'en faire trop n'est jamais bon, citation véridique et à mettre en exergue. Au moins, en faire bon usage comme l'a dit Vinou. Hé-hè.

Kiwoo a écrit:
Personnellement, je suis vraiment pas fan du côté "on va tout faire pour que les gens vivent super longtemps", qui est un peu ce que les médias rabâchent au sujet des avancées médicales. Du coup, les gens pensent ça, que les chercheurs veulent rallonger la vie des gens. Du moins, c'est ce que j'ai déjà entendu, d'où le côté "ça sert à rien". D'autant plus que si on me proposait de vivre une centaine d'année je dirais non merci et je claquerais la porte.
Encore entièrement d'accord avec toi Kiwoo. Je trouve cela complètement absurde comme existe la vie, la mort nous dit merci. Pour pouvoir rallonger nos vies, faut-il encore faire tout pour comme faire du sport, prendre soin de soi, manger correctement etc. Je suis croyant (quoique) et je pense qu'il existe une force supérieure à tout, cette force décide-t-il du début et de la fin d'une existence ? ça je n'en sais strictement rien.

Toutefois, je ne veux pas aller trop loin donc je redescends sur terre. En rajoutant aussi que nous décidons pas de notre fin. Nous la dégradons ou nous l’avantageons, cela est notre choix. Donc, pas du tout fan pour que les gens vivent plus longtemps, non-merci à cette nouvelle technologique où je ne sais ce quel pourrais être dans le futur.

Kiwoo a écrit:
Et je suis foutrement (OUI JE SUIS VULGAIRE) pour les avancées technologiques. Pas parce que j'aimerais bien que ma maison comprenne toute seule que je veux changer de chaîne, mais parce que faire avancer la technologie, c'est faire avancé tous les domaines de la science.
Exemple tout con : le boson de higgs. Pour la faire courte, c'est l'avancé technologique qui a permis de créer cette machine ultra perfectionnée. Et cette machine a entre autre mis en évidence le fait que le boson de higgs existait bel et bien, ce qui validait la formule qui nécessitait son existence pour marcher. Et elle servira encore à découvrir bien d'autres trucs.
Et c'est pareil pour tous les domaines.
Et je suis complètement passionnée par ce genre de truc. Comprendre ce qui nous entoure, comment ça marche, comment c'est fait, comment ça a pu se faire. Plus ça avance, plus je suis heureuse. Peut-être même qu'on est à deux doigts de découvrir l'origine de tout \o/ (comment ça je m'emballe ?)
L'origine de tout, impossible. Je pense pour ma part qu'il n'existe pas d'origine à tout. Certains disent que bien des molécules organiques ayant permis à la vie d’apparaître sur terre se sont probablement formée dans l’espace avant d’être apportées sur notre planète par des comètes et des météorites. Quand nous écoutons ce genre de chose, nous nous disons que nous avons trouvé la réponse à tout, alors qu'il n'en est rien du tout. Nous sommes à rien de la vérité. Que de questions existentielles.

Je m'écarte du sujet, mais tout cela pour dire que s'il n'y a pas d'origine encore expliquée pour la vie, il n'y en aura pas pour choses matérielles. Enfin, mes propos ne sont pas non plus sûrs.

Je rajoute que des nouvelles techniques d’identification ai permises de détecter les précurseurs d’une base de l’ADN et d’un acide aminé dans des nuages moléculaires à l’aide du radiotélescope de Green Blank. Serait-ce vrai ? la suite au prochain siècle.

Kiwoo a écrit:
Pour le reste, je suis pas sûre d'avoir très envie de savoir. On va changer d'ère, pour commencer, on est déjà entrain. Du coup va falloir sacrément s'adapter si on veut survivre en masse à ça. Plein d'espèces animales vont disparaître, beaucoup ont déjà commencé, beaucoup ont déjà disparu. Puis après, advienne que pourra.
Au final sur Terre, c'est une constante évolution. Nous les petits humains, fraîchement débarqués, on représente pas grand chose et on pourrait très bien disparaître, c'est comme ça que ça fonctionne. Disparaître ou réussir à évoluer assez rapidement.

Alors notre futur, je pense que le mieux c'est d'attendre qu'il arrive. Qu'on continue à avancer technologiquement, qu'on continue à ... Evoluer ? Mais qu'on se créé pas 15 000 peurs.

Parce que ça fait un bail que les gens font des paris sur le futur, jamais gagnants. J'vous rappelle qu'on devrait avoir des skate volants à l'heure qu'il est.
Oui les avancées technologiques sont jamais sûres. L'humain à tendance a souvent converser mais ne jamais agir en conséquence. Typique ! Perso, j'ai un doute quant à la suite des événements. C'est-à-dire le futur de nos petits-enfants et de leurs petits-enfants, tous ses dires me font peur. Tout simplement parce qu'à l'heure actuelle nous entendons déjà assez de rumeurs comme quoi la fin du monde est proche, que le soleil s'approche inopinément de la terre etc. Les gens sont de plus en mauvais. Comme je l'ai toujours dit, vivons jour pour jour sans se soucier du futur et profitons de la vie à pleine dent sans y regretter la moindre minute passée avec nos proches.

Car une fois notre existence terminée, nous aurons jamais l'occasion de repasser ces moments et de revoir nos moitiés.

Kiwoo a écrit:
Ah, et j'ai oublié de dire que j'aime les nanotechnologies (dans la recherche médicale, hein, les nanotechnologies pour faire des pneus je m'en tamponne l'oreille), que je suis totalement passionnée, et que si j'avais eu un minimum la foi j'aurais tout fait pour avoir une chance de bosser dans la recherche là dedans. Mais j'ai pas la foi :hap:
Vous n'imaginez pas les progrès que ça pourrait représenter, rien que pour soigner le cancer (et c'est qu'un exemple parmi un tas d'autre). Et c'est quand même formidable. (Oui mon sujet de TPE de 1ère portait sur les nanotechnologies et le cancer, et c'est un peu le moment où je suis tombée dans la marmite de la science, m'voyez.)
En voilà des propos qui confirment ma pensée sur le caractère alliciant de Ki Woo qui émane une lumière des plus rubescentes sur ce forum. Ne prend pas la grosse tête !  

Une de mes plus proches amies eut un cancer il y a quelques années de là et morte de sa maladie. Elle n'avait que 18 ans et pourtant elle était la meilleure à mes yeux dans tous les domaines, non je n'étais pas amoureux d'elle, nous avions juste une relation d'amitié très forte et liée par le cœur. Je suis donc tout à fait d'accord avec toi, s'il y aurait des progressions à faire, ce serait dans ce domaine. Beaucoup de vies seraient sauvés ainsi.

J'oubliais en ce qui concerne le skate volant, j'ai cru voir qu'il en avait fabriqué un auparavant. En 2011, l'université Paris-VII Diderot avait déjà présenté un skateboard volant lors de l'ouverture de la fête de la science. Le pouvait rester en lévitation à 3 centimètres au-dessus d'un rail aimanté et pouvait transporter une personne pesant jusqu'à 100 kg.

Killy a été un tant soit peu plus rapide que moi. Complètement même..
Revenir en haut Aller en bas
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 21:27

Citation :
Il faudrait que l'humain soit conscient que progresser est un avantage. Trop progresser : Non.
Oui mais le ''trop progresser'', tu le situes où ? C'est bien ça le problème de fond, y a jamais de trop puisque par définition le progrès n'a pas de fin. A partir de quand tu suggères qu'on irait trop loin dans le progrès ?

Citation :
Pour pouvoir rallonger nos vies, faut-il encore faire tout pour comme faire du sport, prendre soin de soi, manger correctement etc.
Et surexprimer la télomérase tout en contrôlant la prolifération cellulaire Ange

Citation :
Certains disent que bien des molécules organiques ayant permis à la vie d’apparaître sur terre se sont probablement formée dans l’espace avant d’être apportées sur notre planète par des comètes et des météorites. Quand nous écoutons ce genre de chose, nous nous disons que nous avons trouvé la réponse à tout, alors qu'il n'en est rien du tout.
Oh ben nan, à la limite on arriverait à affirmer l'origine de la vie avec certitude il est clair que ça n'expliquerait pas tout et loin de là. D'jà, la vie c'est bien mignon mais tout ce qu'il y a autour, le gloubiboulga cosmologique (que notre estimé Hawking titille depuis sa chaise roulante) et tout et tout, ça nous l'explique pas. Tant qu'on n'aura pô résolu le temps de Planck, on peut s'brosser pour piger l'origine de l'Univers. Et quand bien même, faudrait ensuite savoir le définir cet Univers, et mieux encore savoir s'il n'y en a qu'un seul, etc... xD
Brainstorming de ouf. Mais j'm'y connais moins en astrophysique, je reste dans mes acides lysergiques nucléiques.

Citation :
C'est-à-dire le futur de nos petits-enfants et de leurs petits-enfants, tous ses dires me font peur.
Moi, c'est mon enfant qui me fait peur Ange(non Sally, on ne tape pas papounet ! ).

Citation :
Une de mes plus proches amies eut un cancer il y a quelques années de là et morte de sa maladie. Elle n'avait que 18 ans et pourtant elle était la meilleure à mes yeux dans tous les domaines, non je n'étais pas amoureux d'elle, nous avions juste une relation d'amitié très forte et liée par le cœur. Je suis donc tout à fait d'accord avec toi, s'il y aurait des progressions à faire, ce serait dans ce domaine. Beaucoup de vies seraient sauvés ainsi.
Je repasse en mode sérieux et t'apporte mon soutien par rapport à la perte de ton amie. Pour avoir moi-même vu mourir plusieurs personnes de cancers (dans la famille on a un abonnement, malheureusement)... C'est pas facile. Mais te laisse pas enterrer.
Par rapport aux progressions médicales, il n'y a pas que là-dessus qu'il faut bosser. Traiter tous les cancers de façon efficace et avec le moins d'effets secondaires possibles ça serait merveilleux, mais des maladies terribles qui réclameraient la même chose y en a des tas. Et notamment de très méconnues et si peu répandues qu'on ne choppe aucun financement pour travailler dessus. On veut bien financer les crèmes antirides mais on va pas claquer des thunes pour un syndrome obscur qui ne tue ''que'' 10 personnes par an et en plus dans le Tiers-monde, nan mais. Pire encore on préfère injecter du flouze dans les industries pharmaceutiques pour fabriquer des produits plein d'adjuvants toxiques et à efficacité totalement non prouvée, voire mensongère... Ce qui me ramène à ma rengaine habituelle : le fric c'est une invention de merde, sans les histoires de fric les choses avanceraient bien mieux et dans tous les domaines... Enfin...

PS, pour remettre une note d'humour parce que j'aime pas sombrer : pour mon anniversaire, cotisez-vous et offrez-moi un skate volant, si ça supporte 100kg ça devrait théoriquement supporter ma personne xD

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 23:22

Vinou a écrit:
Oui mais le ''trop progresser'', tu le situes où ? C'est bien ça le problème de fond, y a jamais de trop puisque par définition le progrès n'a pas de fin. A partir de quand tu suggères qu'on irait trop loin dans le progrès ?
Question simple pour une réponse efficace : quand l'humain n'existera plus.
Revenir en haut Aller en bas
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 23:38

… J'comprends pas xD
Ou alors on a fait un quiproquo toi et moi.

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 28 Sep - 23:54

Que nenni !

Aucun quiproquo l'ami, bien au contraire. En fait nos avis d'apparence sont différentes, mais ont une base semblable. L'humain fait toujours des progrès technologiques, ces progrès à force d'en faire auront raison de l'humain, en somme.

Quand il n'existera plus, il y en aura plus. Et il n'existera plus à cause de ce surplus de progrès qui force l'humain à s'adonner à la destruction de l'environnement (où autres) par besoin.

Les progrès sont renouvelables, mais les besoins pour ces progrès, non.

Ai-je été clair ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Jeu 3 Oct - 16:59

On dirait pas.

Si Vinou, tu n'as toujours pas compris ce que je voulais sous-entendre : MP.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Jeu 3 Oct - 17:02

Aurais-tu perdu de ta nitescence, l'ami ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Ven 4 Oct - 0:38

A contrario de ta nitescence, le moins du monde. Me semble t-il, l'ami !

Comme tu le sais, il est dur pour certains de comprendre ce que l'on explique.
Revenir en haut Aller en bas
Vinou
Moi je dis chièng!
avatar

Verseau Dragon
Nombre de messages : 3011
Age : 40
Localisation : département érotique
Date d'inscription : 14/10/2012

MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   Sam 5 Oct - 17:49

Si si j'ai pigé mais en fait on ne voyait pas du tout la question de la même façon. Parce que ça me paraît évident par définition que le progrès n'ira pas plus loin le jour où l'humanité s'éteint. Je songeais plutôt à l'aspect ''philo'' de la question, sous-entendu qu'est-ce que tu considères comme étant un ''trop'' dans le progrès...

_________________
Tatatiiin...
Chị vẫn hát ru tình chờ mong, mẹ vẫn hát ru đời thủy chuuung... ♫
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le futur, notre futur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le futur, notre futur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le futur, notre futur ?
» Mauvaise nouvelle pour notre futur bridge FZ
» Un futur Einstein...
» "La Légende du futur" a trouvé son éditeur !
» Quelles sont vos répliques préférées du Visiteur du Futur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami's Note :: Espace Détente :: Débats et Actualités-
Sauter vers: