AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 17 Mai, journée contre l'homophobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 19:18

Bon, ce sujet n'est pas un débat en soi... Disons que c'est plus de l'actualité.
En réalité je voulais vous partager un lien : http://www.projet17mai.com
Des tas de dessinateurs réunis pour s'exprimer contre l'homophobie. Ça va de l'humoristique au poignant, de la démolition de cliché à l'expression de la peur. C'est beau. Et je vous invite à en lire au moins quelques unes.

Mais si vous voulez, on peut aussi en faire un débat : Vous, pour ou contre le mariage homosexuel ?

Bref. Il me semblait important de partager ce lien vu la date que nous sommes. Le 17 mai célèbre la date à laquelle l'OMS a arrêté de considéré l'homosexualité comme une maladie mentale. C'était le 17 mai 1990. Un peu trop récent à mon goût, mais soit. L'homosexualité est encore considéré comme un crime punissable de la peine de mort dans pas mal de pays, aujourd'hui même en France, pays des droits de l'Homme, pays sensé être évolué, l'homosexualité n'est pas encore accepté pleinement. Perso, je trouve pas ça normal. On ne peut pas se prétendre ouvert et tolérant quand on voit le nombre de crime haineux dont le motif était l'orientation sexuelle de la victime.

On parle beaucoup de crime raciste concernant la religion ou la couleur de peau, mais on oublie trop souvent les LGBT (Lesbiennes, gays, bisexuels, transexuels) qui en souffrent trop régulièrement. N'importe quel couple homosexuel peut témoigner d'avoir un jour souffert de l'intolérance des autres, verbalement et parfois physiquement aussi. Sans parler des clichés encore beaucoup trop présents.

Bref, voilà voilà. C'est une date importante à mon avis. Et si vous voulez de vrais chiffres :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Shini-sama
True Criminal
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 1572
Age : 21
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 19:29

D'abord, je vais commencer ce très intéressant sujet et disant qu'il m'a fallu un certain temps pour comprendre que lorsqu'on appuie sur une image, elle apparaît en bas... Ensuite, je n'ai absolument rien contre le mariage homosexuel, même si ça me ferait bizarre qu'un couple homo emménage devant chez moi. Il ne faut rien comprendre d'homophobe par là. D'ailleurs j'ai toujours été attiré par les couples lesbiens, quand les femmes sont super canon.
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 19:47

Rien à voir. Le fait de fantasmer sur un couple lesbienne, c'est juste assez banal chez les hommes (et l'inverse est valable aussi, pour les femmes). Cela dit, ce n'est pas vraiment une preuve de tolérance...
En quoi ça te dérangerait qu'un couple homo emménage devant chez toi ?


Ah oui, et je tenais à dire aussi... Je ne pense pas que l'homophobie soit quelque chose que l'on choisisse réellement. C'est quelque chose qu'on nous inculque, d'abord, mais pas seulement. Et il me semble qu'on ne peut pas condamner n'importe quel homophobe.
On peut simplement condamner les gens ayant des comportements homophobes. On peut bien penser ce qu'on veut, mais il faut savoir le garder pour soi. Moi, une personne mal à l'aise en présence d'homosexuels ne me dérange pas, temps qu'elle s'abstient de faire des remarques ou de le montrer. Un homophobe qui ne pourrit pas la vie des homosexuels n'est pas quelqu'un de mauvais. Et il fait preuve de tolérance en acceptant les homosexuels, il n'est pas obligé d'aimer ça.

La tolérance, ce n'est pas dire que tout le monde est beau et gentil sans distinction, c'est accepter qu'il y ait des gens différents de nous et que ces gens ont parfaitement le droit d'être différent.
Revenir en haut Aller en bas
Shini-sama
True Criminal
avatar

Masculin
Capricorne Cochon
Nombre de messages : 1572
Age : 21
Date d'inscription : 24/02/2012

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 20:05

Ca m'dérange pas ça m'ferait bizarre. Et surtout parce que j'en connaît pas. C'est comme... si j'partais vivre à Munich, bizarre vu que j'connais pas l'Allemagne, mais on s'y habitue. Et quand j'dis que ça m'ferait bizarre, c'est parce que j'imagine mal un homme en embrasser un autre (oui j'ai jamais vu cet acte, et alors?). C'est pas comme si j'allais leur vomir dessus. Ils font ce qu'ils veulent et c'est tant mieux. Si tout le monde se mettait à faire comme moi du jour au lendemain... ce serait chiant (et puis les filles seraient tout le temps matées Ange ). Vive la diversité quoi. J'attends quand même de voir ce que pensent les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 20:11

Autant pour moi, j'avais mal compris. ^^
Revenir en haut Aller en bas
Ishtu
Shinigami
avatar

Cancer Serpent
Nombre de messages : 3777
Age : 28
Localisation : Lille, le froid, les nuages, et les blondes.
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 20:42

Bof, moi je m'en fiche en fait ^^

Travaillant avec deux homos tous les jours au boulot, ça me dérange pas. Ce qui me dérange c'est de les voir ensemble. Je ne le cache pas, moi, voir deux mecs se rouler un patin, j'aime pas. Il n'y a rien d'anormal à cela me direz vous, mais ça me dérange de voir deux personnes du même sexe s'embrasser, au dela du fantasme comme le disait Kiwoo. Ma réticence à moi est juste d'ordre physique. Le reste, ça ne me regarde pas.

Après, tant qu'ils sont heureux, tant mieux pour eux. Je me fais régulièrement draguer par des gays (plus que par des gonzesses d'ailleurs) mais faut pas qu'ils franchissent certaines limites. Etant hétéro, un gay qui m'aborde, c'est pas spécialement quelque chose que je vais aimer... Mais ça s'arrète là.

Quand au mariage gay, c'est particulier. Le mariage étant en grande partie quelque chose de religieux, c'est particulier de marier des gays vu que l'église est totalement contre. Maintenant, de vous à moi, ça me dérange pas qu'ils se marient, au contraire, si ils sont heureux, tant mieux !
Je suis déjà un peu plus en retraie concernant l'adoption... C'est quand même quelque chose de particulier que d'avoir deux parents du même sexe. Je me met à la place du gosse, ça va pas être facile tous les jours. Alors certes, ça rendra heureux les deux parents gays, mais le gosse il va souffrir de ça, ne serait-ce qu'a l'école.

Si demain c'était autorisé, ça ne changerait pas ma vie, je me sens pas vraiment concerné par cela et ça ne m'affectera en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Reine de l'univers
avatar

Féminin
Verseau Singe
Nombre de messages : 2521
Age : 25
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 20:57

*secoue un Rainbow Flag*
J'ai même plus besoin d'exprimer mon avis sur le sujet, je crois que c'est plutôt très clair. Je partage même mon appartement avec une fière représentante de la LGBT community x'O
Enfin ma ferveur contre l'homophobie dure quelques années maintenant, et j'ai même un peu trop tendance à camper sur mes positions !

Ca ne me dérange absolument pas de voir deux mecs ou deux filles s'embrasser etc

Pour ce qui est du mariage, je trouve que ça devrait être autorisé depuis longtemps, c'est un droit qu'il est normal d'accorder aux homosexuels, surtout que ça change en rien la valeur du mariage hétérosexuel.

En tout cas, merci d'avoir partagé le site, y'a des dessins vraiment sympas dessus :D
Revenir en haut Aller en bas
http://madgirl-with-no-box.tumblr.com/
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 21:05

En quoi avoir deux parents du même sexe ferait souffrir l'enfant ?.. Le seul soucis viendrait à la limite des brimades des autres, c'est bien pour ça qu'il faut changer les mentalités. Mais des gamins qui se font brimer, y en a partout, et pour tout. Je pense pas qu'il serait plus malheureux qu'un autre.

De plus, le mariage est un concept religieux, certes, mais pourquoi empêcher les mariages à la mairie alors ? On est sensé être un pays laïc. Et au delà du mariage, c'est aussi les droits qui vont avec qui comptent. Par exemple, je pense que c'est plus perturbant pour un gamin de ne pas être reconnu comme l'enfant de ses deux parents du même sexe, plutôt que d'être l'enfant de deux parents du même sexe... Non ?
Autoriser le mariage gay, c'est surtout reconnaître les couples homosexuels comme des couples "normaux".
Revenir en haut Aller en bas
Ishtu
Shinigami
avatar

Cancer Serpent
Nombre de messages : 3777
Age : 28
Localisation : Lille, le froid, les nuages, et les blondes.
Date d'inscription : 06/08/2008

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 21:52

Je parle bien des autres dans ce sujet. Bien que je ne connaisse pas l'effet de ne pas avoir de mère ou de père chez soit mais deux pères ou deux mères à la place. c'est bien à l'école qu'il va en baver, et même si tu dis que des "brimades", on en a, c'est pas pour autant qu'on en souffre pas. Et on sait tous que les enfants sont les plus méchants à ce sujet. C'est un fait, le gamin va en souffrir à l'école.
Revenir en haut Aller en bas
CruiseEnlivened
King of the Demon
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 2786
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 21:59

Quand tu vois justement qu'un type un peu différent se fait emmerder ... Alors imagine un gamin qui a des parents homo. Il pourra se faire martyriser, ou rester complètement seul, si c'est pour que le gosse vive mal son enfance, voir sa vie, il n'y a pas d'interet. Puis, les deux sexes des parents se complètent, un mère fera certaines choses, le père d'autres. Après, je suis certaine que certains couples ont beaucoup d'amour à donner, et c'est dommage qu'on leur prive de le partager. Surtout quand on voit le manque d'attention que font certains parents hétéro. C'est assez délicat. Je pense qu'avant de leur permettre l'adoption, il faut qu'il y est au préalable un changement de mentalité.

Après, je suis absolument pas homophobe, au contraire chacun vit sa vie, mais il y a des truc qui m'exaspèrent. Parfois, c'est comme si ils donnaient le baton pour se faire battre. Je veux dire, on est homo, on a pas besoin de le cacher aux autres, mais pas la peine de s'afficher également.

Par contre pour le mariage, je suis l'avis de Kiwoo. Il n'y a pas d'obligation de passer par l'église, juste à la mairie et basta. Je vois pas en quoi c'est dérangeant là par contre.
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 22:11

Pour le fait qu'un père et qu'une mère se complètent pour l'enfant, tout ça, je veux bien... Mais alors on devrait retirer un enfant de sa mère ou son père lorsqu'il ne peut vivre qu'avec un seul de ses parents ? Je trouve cet argument moyen. Et puis, les enfants de parents homosexuels ne sont pas moins équilibrés que les autres, c'est prouvé il me semble ^^


Ah. Et aussi. Je ne pense pas que l'enfant serait martyrisé à l'école. Franchement, ça existe déjà, et puis il ne serait pas seul non plus. Tous les enfants n'ont pas des parents homophobes leur inculquant que l'homosexualité c'est le mal. Pour que les mentalités changent, les lois doivent changer aussi.

Prenant un exemple bidon et hors sujet... La peine de mort en france. L'abolition a été instauré alors que les Français étaient encore majoritairement pour. Des années après, la tendance s'est inversé et les Français sont majoritairement contre. Quand on est poussé partout, et surtout par l'Etat, à croire que quelque chose n'est pas sain ou pas normal, c'est moins évident de penser le contraire... M'enfin.

Si les droits des homosexuels étaient égaux aux droits des hétéros, les mentalités changeraient peut-être plus facilement. Faut pas attendre que tout le monde disent "oui tout à fait on est tolérant et d'accord" pour changer les choses, sinon les noirs seraient encore esclaves et la France compterait encore dans ses rangs toutes ses anciennes colonies. Je passe d'autres exemples à peine exagérés.
Revenir en haut Aller en bas
CruiseEnlivened
King of the Demon
avatar

Féminin
Cancer Rat
Nombre de messages : 2786
Age : 21
Date d'inscription : 22/12/2010

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 22:27

Le gosse de parents divorcés voient pour la majorité des cas que je connais, relativement souvent les deux parents. Je connais une fille qui a perdu sa mère, elle était vachement embêté sur certains sujets. Je suis certaines que des parents de même sexe peuvent très bien répondre aux besoins de leur gamins, mais ça peut rester délicat.

Et je pense que tu idéalises les gens. Si quelqu'un se fait frapper, tu crois vraiment qu'une meute va venir l'aider ? Pour la majorité, tu détournes les yeux et tu te barres. Des personnes simplement différentes par l'apparence se fait importuner, d'autres à cause de leur couleur de peau, parce que leurs parents sont flics .. Alors sur ce point, j'en suis certaines, le gosse aura des soucis dans sa scolarité, elle ne sera pas toute rose. Et même si t'es parents ne sont pas homophobe, à partir du moment où le mec d'à coté est différent, certains seront là pour le faire chier.
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Jeu 17 Mai - 23:10

Alors n'autorisons qu'une seule couleur de peau à procréer, et puis interdisons aux flics de faire des gamins... Non, je sais pas, j'arrive pas à adhérer à cette argumentation.
Et je ne disais pas qu'une meute viendrait aider quelqu'un qui se fait frapper, je dis que l'enfant de parents homos sera pas forcément seul. Il pourra très bien avoir des amis et ne jamais être confronté à de la violence pour cette raison. C'est possible aussi. Je ne suis pas du genre à idéaliser les gens, loin de là, mais je pense qu'il ne faut pas interdire quelque chose sous prétexte qu'il y a un potentiel risque pour une minorité d'enfants...

J'trouve ça inhumain de dire à des gens "nous refusons que vous ayez des enfants parce que vous avez une orientation sexuelle différente des autres, et on s'en fout que vous l'ayez choisi ou non, d'ailleurs si vous en avez un il ne sera pas considéré comme votre enfant".
Mince mais empêchons les gens moches d'avoir des enfants pendant qu'on y est, puisque ça risque d'être difficile pour eux dans la vie. >_>

Et de nos jours, j'ai des doutes sur le fait que les "lacunes" concernant le fait d'avoir deux parents du même sexe ou un seul parent concernent encore une majorité. J'ai rien appris de ma mère pour ce qui concerne les "trucs de fille" dans leur ensemble, on a jamais eu ce genre de discussion. Et je n'ai pourtant pas de lacunes...
Ah, et je connais un enfant de parents homosexuels qui n'a visiblement aucune lacune non plus, m'étonnerait qu'il soit juste une "exception".

Enfin bon, je ne fais qu'exposer mon avis. Le débat là-dessus est tout aussi stérile que les débats politiques ou religieux, c'est impossible de faire changer d'avis quelqu'un persuadé de ce qu'il raconte (et j'en fais partie). C'est d'ailleurs pour ça que j'ai hésité à l'ouvrir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 18 Mai - 0:07

Totalement pour le mariage homosexuel et l'adoption.

On est tous humains, on doit tous avoir les mêmes droits. Je vois pas pourquoi les hétéro sont mieux servis que les homos. Surtout que quand je vois certains parents hétéro... Alors que l'adoption, c'est un grand choix, et ce sont souvent des familles bien qui adoptent.

Si on suit la logique par rapport au mariage, alors il faudrait tout simplement retourner en arrière et ne faire que des mariages religieux. "Ah, et les athés", me direz-vous, ben voilà.. ça a changé pour eux et pour les mélange de religion, j'vois pas pourquoi ça changerait pas pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 18 Mai - 0:22

Kiwoo a écrit:
Alors n'autorisons qu'une seule couleur de peau à procréer, et puis interdisons aux flics de faire des gamins... Non, je sais pas, j'arrive pas à adhérer à cette argumentation.
Et je ne disais pas qu'une meute viendrait aider quelqu'un qui se fait frapper, je dis que l'enfant de parents homos sera pas forcément seul.

Il pourra très bien avoir des amis et ne jamais être confronté à de la violence pour cette raison. C'est possible aussi. Je ne suis pas du genre à idéaliser les gens, loin de là, mais je pense qu'il ne faut pas interdire quelque chose sous prétexte qu'il y a un potentiel risque pour une minorité d'enfants...


Une couleur de peau, c'est quelque chose de naturel depuis toujours. Etre gay a longtemps été considéré comme une hérésie/maladie et est donc quelque chose qui est encore vu comme anormal par beaucoup de personnes. Pareil pour les enfants, qui ont une vision simple des choses, pour eux, il faut un papa et une maman parce qu'ils vivent comme ça, pas deux papas, un enfant vivant avec un couple gay se sentira automatiquement différent et ira peut-être lui même dans son coin, si les autres ne l'y poussent pas. Après, oui, tout peut très bien ce passer, mais j'ai envi de dire que c'est comme jouer au Loto. Après c'est sûr, quand tu deviens majeur, que t'as la puissance de la carte électorale, de la Visa et le droit de t'exprimer avec tes potes pour leur montrer à quel point t'es cool, tu commences à un peu plus réfléchir, tu te dis qu'ils ont parfaitement le droit de vivre heureux comme un couple hétéro.

Kiwoo a écrit:
J'trouve ça inhumain de dire à des gens "nous refusons que vous ayez des enfants parce que vous avez une orientation sexuelle différente des autres, et on s'en fout que vous l'ayez choisi ou non, d'ailleurs si vous en avez un il ne sera pas considéré comme votre enfant".
Mince mais empêchons les gens moches d'avoir des enfants pendant qu'on y est, puisque ça risque d'être difficile pour eux dans la vie. >_>

Dans l'esprit de beaucoup de personnes (notamment les religieux) c'est justement l'homosexualité qui est quelque chose d'inhumain, parce que la bible dit que c'est mal et que le peuple a longtemps dit que c'est quelque chose d'anormal. Après, les choses changent, fut un temps fallait pas épouser une protestante si tu étais catholique, on ne peut qu'espérer un changement. M'enfin, changement qui se fera de toute façon, je pense.

Kiwoo a écrit:
Et de nos jours, j'ai des doutes sur le fait que les "lacunes" concernant le fait d'avoir deux parents du même sexe ou un seul parent concernent encore une majorité. J'ai rien appris de ma mère pour ce qui concerne les "trucs de fille" dans leur ensemble, on a jamais eu ce genre de discussion. Et je n'ai pourtant pas de lacunes...
Ah, et je connais un enfant de parents homosexuels qui n'a visiblement aucune lacune non plus, m'étonnerait qu'il soit juste une "exception".

Effectivement, les gosses ne sont pas totalement cons. Puis soyons francs, aujourd'hui, si tu as une question à poser, tu vas plus souvent la poser à google qu'a un de tes parents (pour les questions personnelles du genre "Mon kiki est tout long et dur" ou "J'ai du sang dans ma culotte"). Suffit de squatter 15 minutes Doctissimo pour lire des questions de gosses de 10 à 15 ans qui ont un truc qui cloche mais n'osent pas demander de l'aide aux parents.
Revenir en haut Aller en bas
Kiwoo
Open your eyes. I see. Your eyes are open
avatar

Féminin
Balance Coq
Nombre de messages : 1966
Age : 24
Localisation : Ponyland
Date d'inscription : 09/04/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 18 Mai - 1:53

Mais justement, les temps ont changé, on a expliqué pas mal de choses scientifiquement, comme par exemple que l'homosexualité était tout aussi innée que la couleur de peau. Et puis la religion dit beaucoup de connerie et l'a toujours fait, je comprends pas pourquoi les gens continuent de donner du crédit à leurs plus grosses absurdités.

Et puis je suis pas d'accord, les enfants dans toute leur innocence, si personne ne leur a appris à ne pas aimer certaines personnes à cause de leur différence, ne la font pas, la différence. Les enfants ne sont pas des petits monstres horribles, ils ne font que reproduire ce que font leurs parents (qui au passage sont des dieux pour eux pendant un bon moment). Je parle là de l'école primaire. Après, en grandissant, au collège par exemple, je ne vois pas pourquoi d'un coup ils commenceraient à insulter quelqu'un qu'ils ont apprécié avant... Franchement, même sans idéaliser, faut pas prendre les gamins pour des idiots qui cherchent à faire du mal. Hormis les gros durs qui de toute façon persécutent tout le monde, ils sont pas toujours à chercher à rabaisser les autres.

Et si leurs parents sont un minimum ouvert d'esprit, ils le sont aussi.

Ah, et j'oubliais. C'est pas marqué sur leur front, qu'ils ont deux parents du même sexe, alors j'ai du mal à croire qu'ils vont se faire "attaquer" de tous les côtés. Je connais pas la vie de famille des gens qui n'étaient pas mes amis et que je connaissais en primaire, encore moins au collège et au lycée...
Et puis les brimades, ça fait aussi ce que nous sommes plus tard. J'ai pas eu besoin d'avoir des parents homosexuels, d'être noire ou particulièrement affreuse pour avoir une vie sociale de merde pendant un bon moment, mais ça fait ce que je suis devenue, et puis j'en suis fière.
Pourquoi surprotéger des enfants dont on ne sait pas ce qu'ils pourraient subir ou devenir en les empêchant de vivre leur vie ? >_>


(Et puis pour l'adoption, j'pense qu'un enfant a un bien meilleur équilibre en vivant avec deux parents aimant du même sexe qu'en orphelinat ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Eole
Serial Killer
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 2491
Age : 24
Localisation : Bled Normand (respectez moi...)
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 18 Mai - 23:05

Pour ce qui est du mariage :

Bon, côté religion, c'est presque "normal" que ca soit pas toléré. J'veux dire, n'en demandons pas tant à Benoit XVI. En revanche, interdire une union civile à la mairie en ne laissant qu'un pis-aller (le pacs) aux homos, je trouve ca hypocrite. Ca veut juste dire "vous êtes comme nous mais bon, pas tout à fait hein".

Bref, un mariage à l'Eglise c'est laic, etc. C'est censé donc représenter toutes les valeurs de la République, et donc en premier lieu l'égalité.

Après, pour l'adoption :

Bon, déjà un enfant éduqué par un couple du même sexe ne sera pas perturbé plus que ca. Il va pas découvrir brutalement à 12 ans qu'il existe deux sexes sur Terre, hein. Je pense pas que ca influe sur sa propre identité sexuelle. En revanche, je pense qu'il est important dans le développement d'un individu d'avoir une figure maternelle ET paternelle, ou au moins une représentation forte de chacun d'entre eux. Un grand père, un oncle, etc.

Pour ce qui est de l'adoption... Je vais m'avancer sur un terrain glissant, mais j'ai noté que les couples masculins avaient plus de difficultés avec la fidélité. Pas tous, évidement, mais c'est moins stable pour moi qu'un couple lesbien EN GENERAL. Or, un gamin adopté, il a besoin d'une chose : un couple stable.

Mais après, ne pas avoir d'enfant est une souffrance, et personne ne mérite qu'on lui refuse en raison de son orientation sexuelle. Cependant, je pourrais comprendre une certaine réserve quand à l'adoption.
Revenir en haut Aller en bas
Sword
11 Athéna Niké 11
avatar

Masculin
Gémeaux Chèvre
Nombre de messages : 2429
Age : 26
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Sam 19 Mai - 21:06

Je suis complètement d'accord avec tout ce qu'a dit Kiwoo.

Moi je suis pour le mariage et l'adoption des couples homosexuels. Avant j'avais une petite réticence pour ce qui était de l'adoption, pour les mêmes raisons que certains ont cité : l'enfant n'aura pas de repaire masculin ou féminin, il subira les railleries de ses camarades à l'école... etc
Maintenant je me dis : de toute façon, qu'on soit moche, beau, grand, gros, petit, maigre, roux... on s'en prend forcément plein la gueule à une période de notre vie (souvent au collège). Je pense qu'il faut d'abord que l'état reconnaisse les droits des homo pour que les mentalités évoluent un minimum (et oui, c'est triste). Ce n'est certainement pas protéger les homo ou leurs enfants que de faire le chemin inverse !

Aussi je connais bien le "milieu" gay pour l'avoir fréquenté et avoir de nombreux ami(e)s homosexuels. De ce que j'ai pu remarquer, c'est que les homosexuels souhaitant adopter un enfant sont en général très préparés pour ça, c'est souvent quelque chose de réfléchit, ils ont bien souvent une très bonne situation. Je suis bien conscient (mais pas certain) que le manque d'un père ou d'une mère puisse exister, mais il n'y a pas que les parents pour ça, l'enfant peut avoir a faire à une marraine, un parrain, une tante, un oncle... il y aura toujours la présence des deux sexes.
Puis quand une mère élève seule sont enfant, on ne lui retire pas la garde sous prétexte qu'il n'y a pas de "présence masculine".

Citation :
Pour ce qui est de l'adoption... Je vais m'avancer sur un terrain glissant, mais j'ai noté que les couples masculins avaient plus de difficultés avec la fidélité. Pas tous, évidement, mais c'est moins stable pour moi qu'un couple lesbien EN GENERAL. Or, un gamin adopté, il a besoin d'une chose : un couple stable.

C'est FAUX ! Ou du moins ce sont ceux qui se montrent le plus, en plus de ça, le genre de personne (gay ou non) qui a une vie sexuelle débridée n'a en générale par l'optique d'avoir d'enfant. D'ailleurs, je ne vous apprends rien en vous disant qu'un couple gay ne peut pas avoir d'enfant par "erreur".


Je voudrais réagir pour ce qui est de l'image des homosexuels. J'ai suivi deux Gay Pride, c'est un évènement festif certes mais beaucoup de personnes oublient qu'avant tout c'est une manifestation pour obtenir plus de droits et de tolérance. Aussi j'ai trouvé déplorable l'attitude de certaines personnes en slip ou carrément nues défilées dans les rues. C'est à cause de gens comme ça que l'image des homosexuels (souvent hommes) est complètement faussée ! Dans aucune autre manifestation la nudité est tolérée, pourquoi ici ?! D'autant plus que ceci renvoie à l'image totalement débridée de l'homosexualité, ce n'est absolument pas avec ça qui va faire avancer les choses !

_________________
IT
Mouahahah
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Near74
Aspirant dieu du nouveau monde
avatar

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 486
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 13 Juil - 22:39

Kiwoo a écrit:
Alors n'autorisons qu'une seule couleur de peau à procréer, et puis interdisons aux flics de faire des gamins... Non, je sais pas, j'arrive pas à adhérer à cette argumentation.
Et je ne disais pas qu'une meute viendrait aider quelqu'un qui se fait frapper, je dis que l'enfant de parents homos sera pas forcément seul. Il pourra très bien avoir des amis et ne jamais être confronté à de la violence pour cette raison. C'est possible aussi. Je ne suis pas du genre à idéaliser les gens, loin de là, mais je pense qu'il ne faut pas interdire quelque chose sous prétexte qu'il y a un potentiel risque pour une minorité d'enfants...

J'trouve ça inhumain de dire à des gens "nous refusons que vous ayez des enfants parce que vous avez une orientation sexuelle différente des autres, et on s'en fout que vous l'ayez choisi ou non, d'ailleurs si vous en avez un il ne sera pas considéré comme votre enfant".
Mince mais empêchons les gens moches d'avoir des enfants pendant qu'on y est, puisque ça risque d'être difficile pour eux dans la vie. >_>

Et de nos jours, j'ai des doutes sur le fait que les "lacunes" concernant le fait d'avoir deux parents du même sexe ou un seul parent concernent encore une majorité. J'ai rien appris de ma mère pour ce qui concerne les "trucs de fille" dans leur ensemble, on a jamais eu ce genre de discussion. Et je n'ai pourtant pas de lacunes...
Ah, et je connais un enfant de parents homosexuels qui n'a visiblement aucune lacune non plus, m'étonnerait qu'il soit juste une "exception".

Enfin bon, je ne fais qu'exposer mon avis. Le débat là-dessus est tout aussi stérile que les débats politiques ou religieux, c'est impossible de faire changer d'avis quelqu'un persuadé de ce qu'il raconte (et j'en fais partie). C'est d'ailleurs pour ça que j'ai hésité à l'ouvrir.


Je comprend Cruise dans ce qu'elle dit, tu exagères tout ce qu'elle a dit là quand même. Je crois que tu n'arrives pas à te mettre à la place d'un enfant qui a deux mères/deux pères !!! c'est bien plus gênant que d'avoir des parents flics tu ne penses pas? (Cruise ne donnait que des exemples par rapport aux moqueries au cours de la scolarité) Je suis contre l'adoption d'enfants dans des couples homosexuels, le mariage ça je m'en fou complètement puisque je trouve ça inutile. (un mariage c'est quand même religieux à la base nan? et je crois pas que la pape ou que "Dieu" serait en faveur du mariage homo sexuel, mais vu que je suis pas croyant, je m'en tape)
Je pense vraiment qu'un enfant a besoin d'un père et d'une mère. Les deux parents ont chacun leur rôle, le père est souvent là pour montrer les limites et la mère pour réconforter... (enfin ça ça ne me concerne que moi ça peut vraiment varier je suis vraiment pas sûr que ce soit une généralité) Je vois mal un enfant avoir deux mères, je pense que ça le perturberait vraiment. Je crois que des études récentes ont été portées sur des enfants adoptés par des homosexuels mais je ne me suis pas vraiment intéressé aux résultats.

Je pense que c'est une mauvaise chose, mais je pense aussi que c'est cruel de priver 2 personnes qui s'aiment d'avoir un enfant.
Je suis d'accord avec ce qu'a dit Sword , et je vais pas le répéter, tout est dit.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Reine de l'univers
avatar

Féminin
Verseau Singe
Nombre de messages : 2521
Age : 25
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Ven 13 Juil - 23:12

:O
Je sais pas par où commencer. Par les rôles prédefinis du père/mère auxquels je ne crois pas du tout, ou par le cliché de la famille nucléaire ?
Le papa, plus la maman, plus les deux enfants (une fille, un fils si possible), c'est plus trop d'actualité, de nombreuses personnes grandissent sans mère, sans père ou sans les deux sans pour autant en devenir instable. La stabilité d'une famille ne tient pas aux sexes des parents - de plus, si tu tiens vraiment à donner un rôle prédéfini à l'homme et à la femme dans un couple, un enfant ne côtoie pas QUE ses parents et peut très bien retrouver des modèles masculins et féminins ailleurs. Sans oublier le cas des familles recomposées avec les divorces, les décés, etc.
Ensuite le coup du "le papa apprend les limites" et la "maman réconforte", je demande à voir hein,

La mariage n'était pas religieux à la base, si je me souviens bien.

En fait je répète ce qui a été dit au dessus, mais comment tu peux dire ce que t'as écris dans ton message ET dire que tu plussoies le message de Sword ? C'est pas compatible.

Je voudrais rajouter qu'un enfant, si tout se passe bien, aime ses parents, alors que ce soient deux pères ou deux mères en soit, peu lui importe tant qu'il y a de l'affection. La méchanceté des autres enfants viendrait de leurs parents, et là ce qu'il faut c'est informer les gens sur la réalité des choses. Le problème c'est pas les homosexuels qui veulent avoir des enfants, le vrai problème pour moi c'est la mentalité des gens qui, visiblement, ne tolèrent pas que les gens connaissent le même bonheur et aient les même droit qu'eux. Je suis désolée, mais si l'adoption/ la mariage par/pour les couples homosexuels est autorisée, ça va pas changer vos propres droits à adopter et à vous marier, alors qu'est-ce que ça peut vous faire ?
Quand je vois les américains qui boycottent Oreos parce qu'ils ont fait une publicité pour la GayPride, non mais lolilol.

Enfin, j'espère que dans quelques décennies, de la même manière qu'on est outré quand on étudie la lutte des noirs, et des femmes pour leurs droits (entre autres), les générations futures seront tous aussi outrés, quand ils étudieront le chapitre sur la communauté LGBT. J'avais vu un graphique comme quoi les associations anti-LGBT dépensent largement plus d'argent que les associations LGBT elles-même (bon c'était pour les USA et c'est particulier encore comme pays, mais quand même), ça me choque moi quand même, qu'on puisse détester une communauté à ce point.

Et pour finir, les enfants restent pas que des enfants, ils passent plus de temps à être adultes, qu'enfants, d'ailleurs, et on survit à une enfance difficile.
Revenir en haut Aller en bas
http://madgirl-with-no-box.tumblr.com/
Near74
Aspirant dieu du nouveau monde
avatar

Masculin
Scorpion Cochon
Nombre de messages : 486
Age : 22
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Sam 14 Juil - 0:42

Je pense que c'est très différent d'être orphelin et d'avoir 2 mères/pères. Ca n'a rien à voir. On ne peut pas comparer les deux.
Je suis pas d'accord, au collège, tout le monde le sait si un enfant a des parents homosexuels !! Tu crois qu'un secret comme ça ça se garde aussi facilement? Non j'en suis persuadé, un enfant avec des parents homos aura du mal à l'école, jusqu'au lycée au moins.

Oui les enfants ne restent pas que des enfants, mais ça précède l'adulte, donc la personne en gardera forcément des souvenirs. et dire ça franchement je trouve que ça craint, en gros c'est : 'ouais bon il va souffrir et subir des moqueries pendant 20 ans, mais après il sera adulte, ça ira." Ca craint de dire ça quand même....

Moi ça m'a toujours choqué de voir des homosexuels s'embrasser et tout. Ca me dérange pas, mais ça me choque. Après ça on s'en fou.
Revenir en haut Aller en bas
Eole
Serial Killer
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 2491
Age : 24
Localisation : Bled Normand (respectez moi...)
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Sam 14 Juil - 10:15

Et pourquoi on peut pas comparer les deux ? Le problème est toujours de savoir si l'enfant souffrira d'un "manque". Je pense qu'un enfant de divorcé souffre plus qu'un enfant d'homosexuel.

Pis si les mentalité change, il n'y a pas de raison de souffrir pendant le collège/lycée. Il y a quelques années, c'était presque une "honte" quand tes parents étaient divorcés; or aujourd'hui c'est une situation qui est dans la norme.
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
Reine de l'univers
avatar

Féminin
Verseau Singe
Nombre de messages : 2521
Age : 25
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 10/04/2012

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Sam 14 Juil - 11:45

Ca devrait justement pas avoir à être secret ! C'est bien ça, le problème !
Malheureusement pour que les mentalités changent il faut des pionniers, et oui, pour ceux-la, ça risque de pas être facile, mais on a bien réussi à évoluer sur d'autres points, alors je suis persuadée qu'on finira par y arriver sur celui-là aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://madgirl-with-no-box.tumblr.com/
Haru Airurando
Mainstream Boy
avatar

Masculin
Verseau Chat
Nombre de messages : 5600
Age : 29
Localisation : Velvet Room
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Dim 15 Juil - 15:32

Un enfant reste un enfant, si les parents homo sont assez intelligent pour lui expliquer la différence, celle-ci ne lui sera pas plus choquante que d'avoir un ami qui est black ou de voir un autre ami manger des tartines au cheddar à 10 heures plutôt que des tartines à l'emmental... Bien sur, l'éducation des autres enfants entrera en compte. Puis dans la tête de l'enfant, il aurait entre guillemets "un père" et "une mère" car dans la majorité des cas, dans un couple homosexuel, y'en a un qui sera plus apte aux taches "d'un homme" et l'autre "d'une femme" puis ils seront deux donc ils pourra dire "mes parents".

Je peux assurer avec conviction que c'est bien plus difficile pour un enfant de parents divorcés d'en parler que pour l'enfant d'homo. Le premier est déjà très souvent mal à l'aise dans ses pensées surtout si cette séparation s'est faite à un âge où il pouvait se permettre de concrètement réfléchir et pas ramper sur le sol. De l'autre côté, l'enfant d'homo aura comme j'ai dit ses "2 parents" et vu que c'est normal même si c'est différent des autres, il peut expliquer facilement son cas, du moins dans dans un milieu scolaire où les gens n'ont pas une tendance bornée vers l’extrémisme et le racisme, ce qui a trop tendance à se propager...

Pour ce qui est des études, que ce soit positif ou négatif, ça n'apporte rien, ce ne sont que des études sociologiques (on est franchement plus dans la science là), réalisées par des gens en perte de temps, qui ont bien souvent des idées arrêtées de base et qui n'ont rien d'autre à faire de leur vie que de gagner de l'argent en lançant des idées pour les politiques et faire discuter le panel moyen... Y'a qu'à voir les études sur les jeux vidéos, je pense que plus d'un sur ce forum est enclin à devenir un tueur sociopathe dénué de sentiments...

Par contre, j'ai toujours pas compris en quoi ça perturberait un enfant d'avoir deux parents homo, je me permets de te demander de développer si ça ne t'embête pas Near, histoire que je comprenne cet aspect de ton point de vue.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://myanimelist.net/profile/Haru_Airurando
Invité
Invité



MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   Sam 17 Nov - 15:27

Allez, l'avis d'un gay sur tout ça.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 17 Mai, journée contre l'homophobie   

Revenir en haut Aller en bas
 
17 Mai, journée contre l'homophobie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journée mondiale pour la lutte contre le sida
» Contre jour fin de journée
» Journée de la femme
» Hommes bêtes contre Empire 2000 Pts
» Tour 3: Orcs & Gobelins contre Elfes-Noirs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami's Note :: Espace Détente :: Débats et Actualités-
Sauter vers: