AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 187: Code Meurtre [cinéma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: 187: Code Meurtre [cinéma]   Mar 4 Oct - 17:25

187: Code Meurtre

Spoiler:
 
Titre original: One Eight Seven
Réalisation: Kevin Reynolds
Scénario: Scott Yagemann
Acteurs principaux: Samuel L. Jackson
Pays d’origine: États-Unis
Genre: Drame/Thriller
Sortie: 30 juillet 1997 (États-Unis)
Durée: 119 minutes


Synopsis:A New York, un professeur de biologie est agressé par un de ses élèves. Quelque mois plus tard, ce même professeur accepte un poste dans un lycée difficile de la banlieue de Los Angeles.

Pour Garfield (Samuel L. Jackson), le cauchemar réapparaît mais il est désormais prêt à survivre dans celui-ci …
Source: wikipédia

Avis perso:

Hum Reivax va nous parlé d'un film de 1996 ? Pourquoi pas...
Hé oui j'aime les films un peu rétro ! Couleurs délavées, dialogues cru, violence, scénario privilégiant la réflexion à l'action, scènes psychédéliques, ...
Bref tout est là pour vous faire passer un bon moment de déprime.

Premièrement, ce n'est définitivement pas un film à voir entre potes pour déconner. Ici, vous êtes en présence d'un film légèrement déprimant, qui m'a en tout cas énormement marqué.
Le scénario est basique: prof "black" dans les mauvais quartiers motivé à faire réussir ses élèves. Sauf que ceux-ci vivent dans les quartiers pauvres, cotoyant drogue et gang, et dont l'école est le cadet de leurs soucis. S'en suit une tentative de meurtre envers ce professeur, joué pas L.Jackson. Rêve ruiné, vie brisé...
Mais viens la seconde chance. On prend les mêmes et on recommence !
Si le film n'évite pas les habituels clichés de cette époque (gang d'immigrés latinos en tête), on ne peut pas se dire que ce n'a pas existé. Tout cela à bien évidemment existé, et c'est le point de départ de réflexion du film. Les jeunes de quartiers défavorisés sont ils moins intelligent que les autres. Réussiraient ils si ils échappaient aux gangs et à la drogue ?
En tout cas, c'est ce que la fin du film semble nous indiquer, durant une scène magistral et hyper dramatique... (il faut la voir..).

187: Code meurtre dresse donc un portrait de la société américaine à la fin des années 90. Et l'on ne peut pas dire que l'image soit très glorieuse. Pourtant, durant tout le film, on se prend à espérer une issue pour ces jeunes. Mais surtout à compatir pour ce jeune professeur livré à lui même au milieu de ces jeunes délinquants.

Oui mais bon, qu'est-ce qui le démarque des autres films du genre ?

La différence se fait par un seul homme: Samuel L.Jackson. Je n'ai jamais vu un rôle aussi bien joué (vraiment !). Si ce n'est pas son rôle le plus connu, c'est dans ce film qu'il démontre tout son talent, je trouve. Il n'y a qu'à le regarder pour comprendre toutes les émotions qu'il ressent, et au passage qu'il vous fait ressentir. Sa manière de jouer ma complétement pris au tripes, et j'avais vraiment les larmes aux yeux à la fin du film. Je suis bien resté 10 minutes devant l'écran à ne rien faire, juste à décompresser de la pression accumulé durant le film. Bon il faut dire que quand je l'ai vu, je n'étais pas au top de ma forme (ah les femmes...). Mais du coup, j'ai vraiment eu l'impression de vivre une expérience personnelle, ou de redécouvrir le cinéma, sans effets spéciaux et autres artifices. Simplement basé sur un jeu d'acteur exceptionnel et des dialogues sincères.

La manière de filmer ainsi que le rythme assez lent du film participe à accentuer le côté dramatique et émouvant.
Si vous le regardez avec une certaine ouverture d'esprit, je suis sur que vous n'en ressortirez pas indemne.


187 Code Meurtre - Bande annonce FR par _Caprice_
Revenir en haut Aller en bas
 
187: Code Meurtre [cinéma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami's Note :: Passions :: Cinéma, Séries Télé et Vidéos-
Sauter vers: