AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Dossier] Le Fan Service

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Killfake
King of the Demon
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 2784
Age : 45
Localisation : The Void.
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 14:31

Un décolleté vertigineux, une jupe plus que mini, un rideau de douche transparent mais pas trop, une contre-plongée
révélant furtivement une petite culotte, un personnage aimé qui débarque sans raison ni logique dans l'intrigue...
Autant de clins d'oeil adressés aux joueurs par des développeurs adeptes du fan service !

Quand le jeu vidéo fait plaisir aux fans...
Le Fan Service ou quand le plaisir ludique devient lubrique.

Rien ne vaut une fille un peu sexy pour vendre. Cet adage publicitaire ou cet éloge du racolage vaut aussi dans le domaine du jeu vidéo.Au Japon, cette façon de se rincer l'oeil s'appelle le Fan Service.Cette expression trouve ses origines dans la culture "anim'/manga" et provient du mot japonais "saabisu shotto" (service shot) qui signifie "plans gratuits" ou "pour le cadeau".Le Fan service, c'est donc l'art de faire plaisir au spectateur en lui adressant un clin d'oeil appuyé sous la forme d'une petite scène dénudée ou d'une pose suggestive.Il définit ainsi la propension d'un média à vouloir brosser dans le sens du poil la cible (généralement) masculine.Ce phénomène ne date pas d'hier.Il suffit pour s'en convaincre de revoir la série animée Cutey Honey, tirée d'un manga de 1973 ! Créée par Gô Nagai (papa de Goldorak), l'héroïne androïde se transformait à chaque épisode tout en laissant ses vêtements partir en lambeaux !Cette séquence rappelle les introductions, dans une ambiance seventies à la Barbarella !


Ci-dessus, L'OAV de Cutey Honey en 2004
Mais le véritable Fan Service naît avec l'explosion du marché de la vidéo et des OAV, dessins animés distribués uniquement en VHS et déstinés à un public ado-adulte nourri de mangas en pleine ébullition hormonale.Des les années 80 fleurissent les séries montrant des robots (souvent très gros) pilotés par des filles (à forte poitrine) qui finissent toujours par se retrouver les seins à l'air en plein combat.L'archétype est la série Iczer One (de la SF, un peu gore, et même des filles qui s'embrassent pour satisfaire le fantasme éculé des lesbiennes comme dans un porno). Dans le même genre, on peut citer Pastic Little dont le character design (Satoshi Urushihara) est connu pour le rendu réaliste des...tétons. Vu le succès de ses plantureuses créatures, il n'est pas étonnant que la première VHS en VOST ait été La Légende de Lemnear, où l'entêtant téton fait oublier l'indigestion du scénario (Evidemment l'éditeur français, Kaze, ne s'en vante pas).


Dans Iczer One les vêtements se déchiraient avec une facilité déconcertante.

Plastic Little ou le pouvoir suggestif des maillots de bains moulants...quand elles en portent!

Legend Of Lemnear, une des premières VHS d'OAV sortie en Fance.

Le marché de la VHS a ainsi ouvert un espace d'expression de tous les fantasmes adolescents et le studio Gainax est sans doute celui qui a su le mieux en tirer parti pour vendre ses anim'.Toshio Okada explique que dès leur premier film amateur, ils ont initié le "Boucing Breast" ou comment faire des plans sur la poitrine rebondissante 'une fille aux atours conséquents qui aurait oublié de mettre un soutien-gorge.Dans l'OAV Gunbuster (encore de gros robots et des filles pilotes), les personnages partagent la même absence de sous-vêtements pour que les seins puissent rebondir et s'entrechoquer comme s'ils étaient montés sur ressort. Et l'on ne vous parle pas de la mémorable scène de bain qui dure une éternité...


Gunbuster.
Robots géants et Bouncing breasts : quel ado (mâle)n'apprécierait pas?

Et le jeu vidéo dans tout ça?

L'adolescent étant également la cible privilégiée du jeu vidéo à ses débuts, le fan service abonde dans ce média.Le grivois se glisse habillement dans la plupart des jeux, entre deux pixels, durant une cinématique, dans les bonus récoltés en finissant le jeu... C'est la récompense destinée à l'oeil du fan.Namco s'est fait une règle à présenter dans ses scènes cinématiques les héroïnes de ses jeux de combats Tekken et SoulCalibur en petites tenues (les soeurs Williams sous la douche dans Tekken 2, la jeune naïade censurée aux US dans SoulBlade). Certains personnages sont d'ailleurs là pour assurer le Fan Service : Anna Williams dans Tekken et bien sûr la sculpturale Ivy dans SoulCalibur, qui a vu son tour de poitrine littéralement exploser en quelques jeux! Il est amusant de constater que la plupart de ces jeux de combat 3D proposent désormais une option permettant de customiser ses personnages pour les déshabiller et les rhabiller comme on le sent (en général, il fait très chaud dans les jeux vidéos...). L'alternative Oldschool, ce sont les costumes à débloquer qui permettent de transformer n'importe quelle héroïne en soubrette, gymnaste, pin-up... Dans Resident Evil 5, la très sérieuse Sheva peut ainsi être habillée par le joueur en discogirl ou en amazone! Le passage du jeu vidéo de la 2D à la 3D a contribué à désinhiber les développeurs.


Sheva et son costume d'amazone.


Ivy est de moins en moins frileuse au fur et à mesure des épisodes Soul Calibur.

L'une des premières et la plus célèbre des héroïnes de jeux vidéo en 3D, c'est Lara Croft bien sûr, dont les "atours" ont été "portés" dans le monde réel par l'actrice Angelina Jolie et d'innombrables mannequins.
La 3D, outre des modélisations de jeunes femmes accortes, à également permis de créer le Fazn Service interactif.Maintenant le fan n'a plus à attendre "un plan culotte", il peut le provoquer en mettant le jeu sur pause, pour ensuite déplacer la caméra sous les jupes des filles ! On peut ainsi apercevoir les sous-vêtements de la princesse Peach dans Super Smash Bros. Brawl, ou ceux de Terra dans Dissidia : Final Fantasy... Quitte à donner le contrôle de la caméra à un joueur fan, autant lui donner à voir ! Et avec les jeux 3D, il est gâté!


Les "plans culottes" chez Nintendo sont assez rare pour être relevés.Dans Super Smash Bros. Brawl Peach ne fait pas de manières.

Le Fan Service "xtreme" !

Aux populaire Boucing Breasts be Gainax dans l'anim' répondent les animations ostentatoires déjà présentes dans les jeux 2D. On pense notamment au soin apporté par les animateurs de SNK à l'amplitude et la fluidité des mouvements de la poitrine de Mai Shiranui dans la série des King Of Fighters ! Ce personnage (apparaissant pour la première fois dans Fatal Fury 2) est rapidement devenu un "sex symbol geek" et, en même temps, la caution fan service de SNK ! Pour la petit histoire, ses seins et ses fesses auraient été inspirés par des idoles japonaises connues du début des années 1990.Quant aux animations Boucing Breasts qui la rendent inoubliables dans plusieurs jeux de combats SNK, elles ont été censurée lors de leur sortie U/S. ! Il faut dire que l'éditeur SNK est devenu un immense spécialiste du fan service grivois, tout comme son principal concurrent Capcom, dont les costumes à télécharger dans Street Fighter IV étaient visiblement destnés à déshabiller Crimson Viper ou Sakura, pourtant déjà si peu vêtues ! On peut donc se demander si, d'ici peu de temps, le fan service n'aura pas été totalement intégré au concept du DLC (contenu payant à télécharger)!Tomb Raider Underworld propose aussi des costumes supplémentaires, histoire de récompenser le joueur qui sort sa carte de crédit... pas celui qui finit le jeu !


Mai mérite bien son statut de "sex symbol geek".


Il vous faudra sortir votre portefeuille si vous voulez observer de plus près le nombril de Crimson Viper

Quand le Fan Service copule.

Un univers fort, des personnages mythiques, il n'en faut pas plus pour que le fan service passe au niveau supérieur avec le jeu "choral", un titre réalisé dans une optique best of.Je m'adresse ici au membre masculin : qui n'a jamais participé durant son adolescence à la fin d'une soirée arrosée, à un débat débile du type : "Et si Bruce Lee et Mike Tayson se frittaient sur un ring qui sortirait vainqueur d'abord?!". Eh bien les créatifs du studio Capcom ont répondu à une interrogation similaire en prenant les meilleurs guerriers de leur saga Street Fighter, pour les confronter aux superhéros de comics avec MarvelVsCapcom ou aux dessins animés de notre enfance avec TatsunokoVsCapcom ! Capcom est sans doute l'éditeur qui a tiré le plus tiré partie des cross-over, mais Square-Enix n'est pas en reste.On prend toute la série des RPG Final Fantasy on la secoue bien fort pour en faire tomber quelques-uns des personnages les plus populaires, on les réunit dans un autre contexte et ça donne Dissidia : Final Fantasy.Le Fan Service, c'est aussi l'art de déplacer l'objet du désir des fans (la plupart du temps un personnage clé ou une créature mythique) pour le révéler sous un autre jour.
Citons aussi Kingdom Hearts, ou la rencontre improbable des univers Squaresoft et Disney, le clash de deux communautés de fans jusque-là distinctes.Le succès de cette série fut tel que l'éditeur japonais a sorti des versions internationales de son jeu... Le premier Kingdom Hearts est ainsi sorti au Japon en mars 2002, puis aux US quelques mois plus tard, le temps de sa localisation, en octobre 2002.La version américaine du jeu n'était pas exactement similaire à la version japonaise.Elle comprend les voix anglaises, bien sûr, mais aussi de nouvelles armes, des cinématiques, des ennemis et des boss supplémentaires (dont un certain Sephiroth, l'un des principaux acteurs du fan service made in Final Fantasy avec le Chocobo et Aeris)...Evidemment, les fans japonais ont hurlé à l'injustice; ils ont été entendus par un éditeur prêt à leur rendre "service" en ressortant la version US au Japon, en décembre 2002, sous le nom Kingdom Hearts Final Mix ! Pour couronner le tout, une Limited Edition de KHFM sortira dans la foulée; elle comportait une figurine du personnage principal, trois pin's, quelques artworks et des autocollants... Quand le fan devient une vache à lait, ou quand les studios excellent dans l'art de vendre deux-trois fois le même jeu en ajoutant deux monstres, trois pixels et une musique à débloquer !
Mais on pourrait continuer ainsi pendant des heures et des heures, la création d'univers pérennes étant l'une des marques de fabrique de l'industrie du jeu vidéo et du loisir en règle générale...


Sortir deux fois le même jeu juste pour les fans, c'est possible, comme le prouve Kingdom Hearts Final Mix.

Au service de la passion?

Toujours un peu excessif, lorsque le fan aime quelque chose (un jeu, un univers, un personnage), il l'aime sans concession.Et les créatifs, souvent en phase avec cette passion, le leur rendant bien en truffant leur oeuvre de clins d'oeil et de détails superflus uniquement destinés à émouvoir ou émoustiller le fan.Car il s'agit avant tout de communiquer une émotion à travers l'oeuvre elle-même.Ce qui n'est pas dans un jeu vidéo mais qui s'adresse au fan, ce n'est plus à proprement parler du fan sevice, mais du merchandising.Pyramide Head, l'une des créatures les marquantes de Silent Hill 2, qui refait une apparition dans le tout dernier épisode de la série, sans la moindre justification valable, c'est du fan service. La série Metal Gear Solid, dont les mécaniques de jeu, les personnages, les rebondissements scénaristiques et le ton décalé ont marqué des millions de joueurs, fourmille d'autoréférences et de situations "grimmicks" destinées à faire frémir le pad comme le fan... L'oeuvre de Kojima, en un sens, fait du fan service l'un de ses moteurs premiers ! Le fait de priver le fan de leur héros fétiche, Solid Snake, dans Metal Gear Solid 2, c'est clairement du fan service inversé; Kojima ne cesse de se moquer gentiment de son public, il se joue de lui, mais avec connivence, ce qui toute la différence. Sans connivence, pas de fan sevice ! L'arrivée du thème musical principal de Zelda à un moment clé de l'aventure, le Chocobo que l'on peut jouer dans le jeu de combat Tobal 2 édité par SquareSoft; les 292 figurines à collectionner (293 dans la version japonaise !) de Super Smash Bros. Melee, toutes inspirée de l'univer de Nintendo, sont autant d'exemples de fan service, façon clin d'oeil.Mais certains studios sont allés encore plus loin dans le concept en sortant des titres "compilations" ou des versions "spéciales" de jeux 100% fan service.

Une histoire de passion

Généralement, le joueur attend plus ou moins consciemment qu'une héroïne assume sa part de Fan Service. Il a été conditionné pour cela, que ce soit à travers la pratique intensive du jeu vidéo ou tout simplement en tant que spectateur de notre société, où la femme est instrumentalisée depuis longtemps.Mais une nouvelle fois, le fan service ne se limite pas à la libido du joueur ado, et lorsqu'il le fait, il intègre le plus souvent un côté léger et complice qui l'éloigne du mauvais goût. La plupart du temps, le fan service prête à sourire.Un exemple récent est celui de l'héroïne de Bayonetta de Sega, sur la plastique de laquelle chaque bande-annonce s'attarde de façon totalement ostentatoire : une véritable ode au fan service ! A ce niveau là, c'est de l'humour bien sûr. Un autre exemple parlant est celui de la série de shoot'em up Gradius, parodiée dans Parodius (déjà du fan service, comme avec ce boss qui prend la forme d'une danseuse entre les jambes de laquelle il faut faire slalomer son petit vaisseau en forme de pieuvre !) et raparodiée dans le sublime Sexy Parodius, plus assumé question "Fan service égrillard" ! Le fan service, ce n'est que ça : faire plaisir au fan. Et si ce dernier est un ado mâle, quoi de mieux que des scènes olé olé pour le faire vibrer ! Ce n'est pas la Team Ninja et Temco qui me contrediront; ils ont conçu ce qui constitue sans doute le monument du fan service vidéoludique : Dead Or Alive Xtreme Volleyball. Existe-t-il un meilleur titre pour terminer ce dossier ? Ce jeu 3D aligne huit filles, dont sept issues de la série Dead Or Alive, toutes en bikini sur une plage de Malibu. Elles s'amusent en faisant du beahc-volley (le sport ultime pour le boucing breasts), en se poussant à l'eau, en s'offrant des cadeaux (une tonne de bikinis) ou encore en se faisant prendre en photo (c'est le joueur qui tient l'appareil)... Un rêve de fan réalisé.Et vous savez quoi, ce topic, dans le fond, qu'est-ce que c'est, sinon du fan service?


Dans sa version normale ou "sexy", Parodius est un exemple typique du fan service adressé à une communauté précise (ici, les fans de jeux konami).


Un jeu fan service à 100% Dead Or Alive Xtreme Beach VolleyBall. Vous pourrez même faire un petit match entre deux séances de courses sur la plage (boucing breasts effect, quand tu nous tiens !), de photo ou d'habillage.

Revenir en haut Aller en bas
Killy
délivre.
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 14762
Age : 33
Localisation : Vaes Essenya.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 15:09

L'article est très intéressant : dans le monde du jeux vidéo, le fan-service a de plus en plus sa place, peut-être parfois au détriment de la créativité. Cependant je suis d'avis qu'il vaut mieux, parfois, savoir taper au fond du vieux pot pour ressortir une soupe quelque peu réchauffée qu'une nouveauté sans intérêts...Alors le fan-service, je ne suis pas contre, mais à petite dose...
Un exemple typique de fan-service (qui n'a peut être pas été reconnu comme tel à l'époque) : Final Fantays 7 ! Les japonais se sont fait enflés à l'époque, puisqu'eux ont connu la version dans les Armes ultimes à abattre, au contraire de nous autres européens...Beaucoup ont du être, quelque part, frustré de devoir débourser à nouveau leur fric pour se racheter ce qui s'appelle chez eux 'final fantasy 7 international '...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Killly
Kyosuke
Génie du crime
avatar

Masculin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1071
Age : 22
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 17:10

Gg pour se post bien complet.
( a ce que je vois y a des trucs vraiment abuser xD )

Moi par contre je le trouve pas si " fan service " le DOA ( a part celui du volley ball en effet... ) mais sinon je le trouve très original quand même.
C'est le seul jeu qui propose autant de fille que de mec dans un jeu de combat ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.trigger-otaku.com/forum
Killfake
King of the Demon
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 2784
Age : 45
Localisation : The Void.
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 17:23

Par ce que pour toi, des gros nichons qui bougent en continue c'est pas du Fan Service ? Un jeu peut être Fan Service sans être mauvais pour autant ! Comme l'a dit Killy, point trop n'en faut.

Revenir en haut Aller en bas
Kyosuke
Génie du crime
avatar

Masculin
Scorpion Chien
Nombre de messages : 1071
Age : 22
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 10/03/2011

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 19:25

Bah faut pas voir du fan service partout non plus...

Dans DOA ouais quand tu vois certains perso la c'est vraiment du fan service quoi ( mais heureusement qu'il n'y a pas que ça ^^ y'a aussi des perso " sérieux " )

Puis étant donner que DOA est la seul série a proposer un cast pareil je le dirai plutôt "original", et pas vraiment un jeu pour les gros pervers :pig:

Mais bon, il est pas mauvais c'est sur, ça reste une bonne série mais disons.... qu'elle a son propre style :]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.trigger-otaku.com/forum
Killfake
King of the Demon
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 2784
Age : 45
Localisation : The Void.
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Dim 27 Mar - 19:29

Je vois pas du Fan Service partout.

DOA c'est une bonne série mais elle se vend plus pour les formes de ses personnages que pour son gameplay...
Revenir en haut Aller en bas
Eole
Serial Killer
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 2491
Age : 24
Localisation : Bled Normand (respectez moi...)
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   Lun 28 Mar - 0:17

C'est franchement du bon boulot !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Dossier] Le Fan Service   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Dossier] Le Fan Service
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» VHS, DVD, Blu-ray Disc... Et après ???
» Dossier : Vekoma WDI Projet n°389 Steel Looper Custom MK-1200 (SMM2)
» le meilleur service pack pour HD2 rom orange d'origine
» [Service à table] Rainforest Cafe
» [Dossier] Historique : les grandes dates de Disneyland Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami's Note :: Passions :: Jeux Vidéo-
Sauter vers: