AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Beyond Birthday
Bee, on sait !
avatar

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 1528
Age : 30
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 10:19









Deux couples d’amoureux et un bois enchanté où vivent le roi et la reine des fées. Un mariage princier et beaucoup de facéties.
Le temps d’une nuit enchanteresse, de nombreuses personnes vont se croiser dans la cité virtuelle d’Essène et sous les magnifiques cimes des arbres de sa forêt.

A moins que tout ceci ne soit qu’un rêve éveillé ?








    Avertissements


    • Cette histoire est basée sur la sublime pièce de théâtre écrite par Shakespeare : « Songe d’une nuit d’été ».
    • Les noms ont été modifiés pour l’anonymat des personnes mentionnées, mais si par hasard vous vous reconnaissez dans l’histoire, c’est normal.
    • Tout le monde en prendra pour son grade, c’est normal aussi.
    • J’accepte tout type de critique, positives, négatives, même les non constructives, mais sachez qu’il sera peu probable que j’en tienne compte, vu que j’écris avant tout pour moi-même. Par contre, toute faute d’orthographe ou de grammaire se verra immédiatement corrigée, par respect pour l’Ordre Sacré du Dictionnaire.
    • On est quand même là pour s’amuser. Donc bonne lecture et have fun.




    Présentation des personnages

      Sword B. Coyle, prince d’Essène et fiancé de la reine Lolita
      Lolita Barge, reine des Amazones et fiancée du prince Sword
      Vivius Frozen, laquais ou « secrétaire particulier » du prince Sword
      Lionel Richie, père de Lynn et entraîneur de catch professionnel
      Lynn Richie, fille de Lionel, amoureuse d’Aleskander
      Aleskander, héritier d’une famille d’économiste, amoureux de Lynn
      Giordano, descendant Bibiste, promis à Lynn même s’il osef totalement
      Roxana, amoureuse de Giordano
      Killy, roi des fées
      Hana, reine des fées
      Maborochou surnommé « Robin Gai Luron », lutin au service du roi Killy

    Ce sont les personnages principaux de l’intrigue. Mais interviendront également des comédiens, des fées, des lutins, des esprits, des serviteurs et des courtisans. Patience, patience, je ne dévoilerai pas tout le monde du premier coup.

Revenir en haut Aller en bas
http://lynn-photoblog.blogspot.com/
Beyond Birthday
Bee, on sait !
avatar

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 1528
Age : 30
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 10:29








    Scène I



    Depuis quelques temps, un sujet occupait la majeure partie des conversations entre habitants d’Essène : le mariage prochain entre Sword B. Coyle, le prince de la cité, et sa belle fiancée, Lolita Barge, reine des Amazones.


    Essène était une petite ville virtuelle située au nord, dans la province de l’Internet. Ses habitants étaient peu nombreux – pas plus de 700 âmes au total – ce qui lui assurait une certaine tranquillité. Le plus gros avantage du virtuel était la possibilité de vivre selon ses désirs les plus fous. Suivant ce principe, l’agglomération s’était bâtie dans l’opulence, mêlant aux technologies les plus modernes des forêts verdoyantes sans aucune difficulté, contrairement à nos propres mondes matériels qui requièrent un martèlement de théories écologiques sans discontinuer pour arriver à un résultat bien plus médiocre.
    Mais là où chacun peut se construire sa propre vision du bonheur, nul n’est à l’abri de dérives. Il y eut quelques dissidents, des marginaux et autres trublions qu’il fallut gérer d’une manière ou d’une autre (cace-dédi Rufus). Une famille royale régnait donc depuis plusieurs siècles, défendant farouchement la sérénité et la bonne entente entre les habitants. Comme pour toute communauté, des règles précises se devaient d’être respectées pour garantir la liberté, l’égalité et la fraternité de tous.

    Pourtant, depuis quelques temps, ces lois s’étaient assouplies. Le tyran s’appliquait moins dans ses punitions, car il était amoureux. Donc niais. Lors d’une balade digestive dans les bois, il avait croisé la silhouette parfaite et le regard de braise de Lolita, et le coup de foudre avait été immédiat. Après une cour acharnée, l’impétueuse reine des Amazones avait accepté un premier rendez-vous, un dernier verre, puis un mariage en bonne et due forme. Le couple filait à présent un amour si beau et si pur qu’il deviendrait certainement un conte merveilleux qu’on lirait aux enfants dans quelques décennies.
    Concernant les temps actuels, il était évident qu’il y avait fort à faire. Des noces nécessitaient de nombreux préparatifs, surtout entre deux personnes de haut rang (et non pas d’Oran). Le tyran en discutait justement avec Vivius Frozen, son laquais – bien que ce dernier insistait lourdement sur le fait qu’il n’était pas laquais mais « secrétaire particulier » ce qui, d’un point de vue strictement opérationnel, ne changeait rien du tout. Enfermé dans la salle de réunion du palais Versaillais, ils planchaient sur la décoration de la salle qui servirait de lieu pour le banquet.

      - « Allons, Vivius, trouve moi de bonnes idées » le pressa Sword. « Quelque chose de grandiose et de surprenant à la fois ».
      - « Pourquoi pas des bâtons Mister Freeze de couleurs différentes que l’on accrocherait dans la galerie des glaces, majesté » proposa l’intendant.
      - « Hum… Le concept est intéressant. Mais prévois alors beaucoup de rouge, j’adore le rouge ».


    Tout à coup, un bruit effrayant se fit entendre. Lionel Richie venait d’interrompre ces beaux projets en cassant la porte d’un coup d’épaule pour entrer. Ce contribuable d’élite avait fait fortune en entraînant l’équipe locale de catch qui, grâce aux moyens considérables du patriarche Richie et à ses exercices qu’on disait spartiate, avait réussi à devenir l’une des meilleures du monde virtuel. Son seul problème actuel était sa fille, Lynn Richie. Certes, avoir des enfants était déjà un calvaire en soi, mais la demoiselle en question était particulièrement coriace. Le père avait voulu en faire une sportive émérite, elle avait choisi la voie de la geekerie et de la communication. Que de l’intellectuel, pas de muscle nécessaire. Une honte ! Et maintenant, elle poussait le vice en refusant l’excellent prétendant qu’il lui avait choisi. C’en était trop pour le pauvre homme. En conséquence, il venait trouver le prince de la cité, seule personne qui pouvait encore lui faire changer d’avis.

      - « Majesté, je vous prie d’excuser mon entrée un peu brutale, mais il faut absolument que je m’entretienne avec vous ».


    Sword jeta un regard défait vers sa défunte porte mais, étant dans un bon jour, il accepta d’écouter la requête de son violent sujet.

      - « Ma fille unique, Lynn, refuse d’épouser le sieur Giordano, pourtant né dans la grande dynastie des Bibistes, et lui préfère l’infant Aleskander, qui ne fait partie que de la caste des économistes. Je suis sûr qu’il a ensorcelé son cœur avec ses belles paroles, digne du plus filou des politiciens. Par conséquent, le mariage que j’avais arrangé avec soin tombe à l’eau à cause de ses caprices ».


    C’est à ce moment-là que la jeune fille pénétra dans la salle – ce n’était plus aussi compliqué maintenant qu’il y avait un passage dégagé.

      - « Bien sûr que je refuse d’épouser Giordano » expliqua-t-elle au souverain. « Je ne l’aime pas. Et la famille d’Aleskander est aussi bien réputée que celle des Bibistes. Leur fortune est même plus importante si tu veux tout savoir, père, puisque c’est la seule chose qui t’intéresse » ajouta-t-elle, acerbe, en se tournant vers Mr. Richie.
      - « Voyons, ma fille, que dis-tu là ? » lui répondit-il, un air contrit sur le visage. « Et de toute façon, entre l’argent et l’amour, le premier choix est quand même beaucoup plus logique pour un mariage que le second ».


    Sword vit la jeune fille lancer des éclairs mentaux à travers ses prunelles ambrées. Il se permit d’intervenir à ce moment-là :

      - « Mademoiselle, il vous faut écouter les recommandations de monsieur votre père. Je ne nie pas que vos arguments soient intéressants, mais vous devez privilégier les accords familiaux à vos désirs personnels, comme tout un chacun. Ne fut-ce que pour préserver la paix de notre belle cité ».


    Lynn se tourna vers lui, se préparant à lancer une réplique cinglante, faisant fi de son statut princier, mais son père la devança. Il demanda à Sword :

      - « Majesté, je vous en prie, rétablissez l’ancienne loi Essenienne. Que ma fille obéisse à son père, ou qu’elle entre pour toujours dans les ordres religieux ».


    Le visage furieux de la demoiselle prit alors un air stupéfait et son teint devint livide. Comme si elle pouvait décemment devenir nonne après toutes les aventures qu’elle avait déjà expérimenté dans sa jeunesse (ceci pourra éventuellement faire l’objet d’un autre conte : « les dangereuses liaisons virtuelles »). Renoncer pour toujours à la luxure ? C’était bien entendu hors de question. Mais devoir se marier à un Bibiste ? C’était tout aussi inimaginable.
    Le tyran, indifférent au dilemme de la descendante Richie, accepta avec joie de rétablir la loi de l’obéissance filiale. Cela lui semblait suffisamment truculent pour satisfaire ses pulsions sadiques, qui s’étaient un peu émoussée ces temps-ci.

      - « Dans quatre jours, après mon mariage, vous serez obligés de faire un choix, mademoiselle. Je vous laisse ce délai pour y réfléchir ».


    Il tenta néanmoins de convaincre Lynn qu’entre les deux suggestions, celle du mariage était la meilleure.

      - « Et puis rien ne vous empêche de tromper votre mari de temps à autre » proposa-t-il en conclusion, sans tenir compte du regard courroucé de Lionel.
      - « Je préfère encore mourir que de devoir choisir une de ces deux solutions » hurla Lynn, en parfaite émo-girl qu’elle était devenue depuis l’annonce de son union prochaine.


    Elle sortit prestement de la pièce en versant des larmes de déception (« buhuhu »). Seuls restaient Lionel, Sword et Vivius. Ce dernier avait épié toute la scène d’en dessous de la table : il s’était caché au moment où la porte s’était faite défoncée. Venant de le remarquer, le prince Coyle observait avec embarras la tête blonde entre ses jambes et espérait que Richie n’avait rien remarqué.

      - « Je vous prie vraiment de pardonner ma fille pour son comportement déplacé » s’excusa promptement Lionel, agrémentant sa phrase de courbettes.


    Se faisant, il entr’aperçu le jeune homme sous la table, mais n’y fit aucun commentaire. Après tout, le tyran avait bien le droit d’expérimenter quelques menus plaisirs avant de goûter la fidélité éternelle qu’incluait son mariage. Prenant congé de son souverain en une dernière courbette, il tenta de replacer, en vain, la porte dans ses gonds avant de quitter définitivement les lieux.

    Vivius, soulagé du départ de cette famille de fou, se rendit enfin compte qu’il agrippait le mollet de son maître comme un enfant son doudou. Il reprit alors rapidement sa place, faisant comme si de rien n’était. Il jura, mais un peu tard, qu’on ne l’y reprendrait plus.



Sweet : coming soon



Dernière édition par Beyond Birthday le Sam 27 Juin - 10:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lynn-photoblog.blogspot.com/
Bibi
Banni(e) du forum
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 1932
Age : 27
Localisation : Pourquoi, tu cherches un plan sexe ?
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 12:20

J'aime *_____*

L'idée est super originale et c'est toujours très agréable à lire, donc pour faire mon fanboy terry-gollowesque : Sweet :noel:
Revenir en haut Aller en bas
http://and-justice-for-all.cowblog.fr
Freezer
Je freeze le jour, je freeze la nuit, je freeze la veuve et l'orphelin
avatar

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 2313
Age : 29
Localisation : Space Australia, Space Brisbane
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 13:45

LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ !!!!! <3

Je l'avais fait en pièce de théâtre il y a deux ans (j'avais fait le roi des elfes) et je m'en rappelle de ce super bon moment. Donc le concept ne peut que me plaire.

Sinon rien à redire pour le style...continue comme ça. ^^

Deux trucs :
- Je ne suis pas laquais mais "secrétaire particulier".
- "La tête blonde" => Je suis brun ! :P
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/#!/ViviusFrozen
Kâlî
True Criminal
avatar

Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 1370
Age : 27
Localisation : en astral
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 14:40

OH MY GOD!!!

J'aime Bee, j'aime *__*
Ton texte est fluide, drôle, et se laisse lire avec beaucoup de plaisir. Ponds-nous la suite et vite!!!
Revenir en haut Aller en bas
Anglemort
Maître assassin
avatar

Bélier Dragon
Nombre de messages : 992
Age : 30
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 22:03

C'est boooooooooooooo *bave*
Revenir en haut Aller en bas
Fant0matique
Sanguinaire
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 1720
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas, mon amour.
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 22:11

J'aaaaaaaime <33.
Malgré quelques menues fautes, comme "faisant fit", c'est "faisant FI" x). Et même quand on écrit comme un wesh, on peut écrire correctement et mettre "cace-dédi" au lieu de "casse-dédi" :D.
A part ça, hâte de lire la suite et de voir apparaître cette Roxana, je me demande bien qui c'est, elle a l'air prometteuse cette jeune femme. :P
Revenir en haut Aller en bas
http://fant0matique-two.skyrock.com
Yuber
True Criminal
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 1580
Age : 25
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 22:39

Tout simplement génial. <3
C'est drôle et bien écrit. J'attends la suite avec énormément d'impatience. x)
Revenir en haut Aller en bas
http://madyuber.tumblr.com/
Killy
délivre.
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 14775
Age : 34
Localisation : Vaes Essenya.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Ven 26 Juin - 23:09

XD J'suis fan, et je pense que la suite va être tout autant funlolesque !!

Un ptit truc dérangeant cependant :
Citation :
En conséquent
j'avoue que je n'ai jamais vu cette tournure et qu'il me semblerait plus juste d'écrire 'En conséquence' .

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Killly
Beyond Birthday
Bee, on sait !
avatar

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 1528
Age : 30
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 10:33




    Scène II



    Lynn s’était enfuie dans les rues d’Essène, complètement dépassée par la situation. Nous n’étions plus au 20ème siècle, les mariages arrangés étaient une pratique contraignante et complètement dépassée. Pourquoi son père s’acharnait-il contre elle ? Bien entendu, les Richie et les Bibistes avaient tissé des liens amicaux très forts depuis de nombreuses décennies, mais était-ce une raison valable pour en unir les deux descendants ?
    Elle décrocha son Skype et appela Aleskander.


      - « Est-ce que je peux venir te rejoindre ? » le supplia-t-elle.
      - « Si tu veux. Retrouve-moi au Starbooks Coffee » commença-t-il. Sa voix se fit plus hésitante quand il continua : « mais… euh… je suis avec Giordano ».


    Fichtre (oui, nous ne sommes plus au 20ème siècle mais nous privilégions un langage châtié) ! Ce n’était absolument pas du tout ce que Lynn avait espéré. Giordano et Aleskander se connaissaient depuis de nombreuses années et leur relation n’avait pas subi trop de remous, même quand le premier avait annoncé qu’il devrait épouser la petite amie du second (les hommes ne percutent pas toujours directement les conséquences de ce genre d’annonce, le mot « mariage » les plongeant souvent dans une léthargie totale dès la première syllabe). Par contre, les relations entre Lynn et Giordano étaient passées de plus ou moins cordiales à carrément exécrables. Et tous trois le savaient. Mais dans l’immédiat, l’héritière Richie avait besoin de réconfort. Elle décida donc de se rendre au café malgré la présence de son ennemi.
    Pour qui n’est jamais entré dans le Starbooks Coffee, il est bon d’en donner une description sommaire. S’il y avait un endroit branché dans Essène, c’était bien cette petite échoppe verte et blanche, recelant de trésors caféinés et onctueux. Leur carte proposait aussi bien des cappuccinos à la mousse légère que des jus de fruits fraîchement pressés. Tout le gratin de la cité s’y retrouvait pour partager un verre et se narrer les derniers potins. Lynn repéra directement les deux jeunes hommes à la terrasse, devisant avec enthousiasme du dernier salon de l’E3. Lorsqu’elle s’assit à leur table, la demoiselle arborait un air tellement déprimé que même Giordano ravala ses remarques acides et écouta l’incroyable nouvelle qu’elle devait leur annoncer.

      - « Mon père est devenu complètement fou. Il a obtenu du tyran que l’ancienne loi Essenienne sur l’obéissance filiale soit rétablie dans quatre jours. Je devrai soit me marier selon ses exigences, soit me faire nonne et partir pour toujours dans un couvent ».


    Giordano comprit alors que c’était la chance de sa vie. Il était évident qu’une fille telle que Lynn ne pourrait jamais devenir religieuse, à moins bien entendu que le Vatican ne révise ses positions et autorise une fornication libre et joyeuse aux membres de son clergé – autrement dit jamais, au grand désarroi des enfants de chœurs. Leur mariage serait donc assuré. Non pas qu’épouser une goumiche lui plaisait grandement, bien au contraire, mais ses finances personnelles étaient au plus bas depuis que sa sœur Candy avait fait du shopping. Or, la famille Richie était connue pour la magnificence de sa fortune, acquise par le catch et certainement par d’autres bassesses. Ce mariage d’intérêt tombait donc à pic pour lui aussi. Il suffirait juste de se débarrasser du corps par la suite.

      - « Donc il est évident que nous allons nous marier » asséna-t-il à Lynn. « Ce serait tellement dommage que tu gâches une nuit de noce en entrant dans les ordres ».


    Personne ne vit le regard que lui lança la jeune fille, mais il fut suffisamment éloquent pour lui faire ravaler son sourire satisfait. Lynn soupira :

      - « Je savais mon père capable de beaucoup de choses mais jamais je n’aurais pensé qu’il irait jusqu’à demander l’aide du prince. Il est tellement têtu ! »
      - « Le brave homme a bien raison » babilla Giordano, qui avait repris de la contenance. « Nos familles sont en contact depuis des années, il est normal qu’elles aient souhaité notre union ».


    Aleskander, que la nouvelle avait frappé de stupeur, intervint à ce moment-là :

      - « Bah puisque vous êtes tellement d’accord, Mr Richie et toi, épouse-le et laisse-moi Lynn ».


    Ses deux compagnons se tournèrent vers lui, interloqués. Le mariage l’avait toujours laissé de marbre jusqu’à présent, du moins en apparence. Cette colère soudaine avait de quoi déconcerter. Peut-être avait-il enfin compris l’enjeu du mot « mariage » maintenant que l’ultimatum était si proche ? Il se leva de table et entraîna son amie à sa suite, laissant un Giordano assez surpris par cette brusquerie.





    Les deux amants se rendirent dans le parc municipal et s’assirent près de l’étang, sous l’ombre bienveillante d’un saule pleureur. Ils ne virent pas la délicate silhouette installée de l’autre côté de l’arbre, vêtue de longs jupons noirs et protégés des rayons par une ombrelle en dentelle. Et pourtant, elle était si proche qu'il lui était possible d’entendre toute leur conversation.

      - « On n’a jamais vraiment eu de bol depuis qu’on a commencé à sortir ensemble, n’est-ce pas ? D’abord le rat, puis ta mention au bac, et finalement ce mariage… Un comble » murmura Lynn, défaite.
      - « Effectivement » lui répondit le jeune homme, caressant doucement son visage. « Mais cela aurait pu être encore pire n’est-ce pas ? Nous aurions pu connaître une différence d’âge marquante, ou ne pas habiter le même pays, voire ne pas être issu du même rang social ».
      - « Oui, il y a toujours pire » marmonna sa compagne, pas vraiment convaincue.


    Elle posa sa tête sur son épaule et se colla contre son torse. Elle pouvait sentir la chaleur de sa peau et son odeur si caractéristique, mélange de feuilles automnales et de vanille. Impossible d’y résister. Pourtant, que ce soit la religion ou le mariage, les deux choix impliquaient qu’elle y renonce. C’était juste irréalisable. Se tournant vers son partenaire, elle demanda, fébrile :

      - « Qu'allons-nous faire à présent ? »
      - « Fuyons ! » proposa Aleskander, soudainement inspiré. « Si nous ne sommes plus à Essène, la loi ne pourra plus être appliquée. Je suis sûr que ton père ne s’attendra pas à cela. Et quand il s’en rendra compte, nous serons déjà loin ».
      - « Fuir ? Mais pour aller où ? Et comment ? »
      - « Je connais une très jolie petite ville, Saint Paul Igame, à quelques années-lumière d’ici. En passant par la forêt, cela sera très rapide. Nous pourrons nous y réfugier, personne ne le saura ».


    Leur imagination partit alors dans des délires tellement invraisemblables que l’auteur se permet de vous les épargner. Peu à peu se constitua le schéma de leur fuite. Car leur décision était prise et irrévocable. Lynn refusait de subir un destin qu’elle n’avait pas choisi : épouser un homme qu’elle n’aimait pas. Et le rêve d’Aleskander se réaliserait par la même occasion. Non pas avoir l’exclusivité de l’amour de Lynn, cela lui était déjà acquis, mais vivre dans un paradis pour geek. Car, justement, Saint Paul Igame était assez proche d’Oblivion.

      - « Rendez-vous ce soir à 21 heures, dans la clairière de ce petit bois où nous nous sommes rencontrés » proposa le jeune homme. « Tu t’en souviens ? Tu fêtais avec Roxana le retour du printemps. Vous aviez décidé d’enlever tous vos vêtements et d’invoquer les esprits en vous… »
      - « Je m’en souviens parfaitement » le coupa Lynn, en grinçant des dents. « On avait juste un peu bu, c’est tout. Son saké était excellent mais costaud ».


    Les amants s’étreignirent une dernière fois avant de se séparer pour préparer leur fuite. Ils ne virent toujours pas la demoiselle en noir qui n’avait pas perdu une miette de leurs échanges – à son corps défendant, bien entendu, était-ce sa faute s’ils étaient aussi peu discrets ?
    Elle se leva et épousseta ses jupons pour en faire tomber les derniers brins d’herbe. Son visage affichait un air parfaitement détendu, alors qu’intérieurement elle bouillonnait. Elle venait en effet de surprendre une intéressante nouvelle. Non ! Plus que cela : un scoop. La jeune fille n’était pas journaliste, mais elle avait déjà une idée très précise de ce qu’elle pourrait faire de ces informations…




Merci pour vos corrections orthographiques ! C'est modifié
Qui est donc cette mystérieuse demoiselle ? Sachez en tout cas que dans la scène suivante, tous
les personnages principaux auront été présentés... L'intrigue prendra véritablement place




Dernière édition par Beyond Birthday le Sam 27 Juin - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lynn-photoblog.blogspot.com/
Killy
délivre.
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 14775
Age : 34
Localisation : Vaes Essenya.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 11:47

Héhé, la fameuse personne en question n'est autre que *censuré* :P
Vivement la résolution de ce mystère !
Pas de fautes à signaler sinon, continue ainsi !

Edit

En fait...peut être qu'il aurait mieux valu faire un topic pour les comm' et un exclusif à l'histoire, sauf si c'est plus pratique pour toi de procéder ainsi ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Killly
Anglemort
Maître assassin
avatar

Bélier Dragon
Nombre de messages : 992
Age : 30
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 12:05

Citation :
Saint Paul Igame,

rofl

ça m'a achevé de lire ça :D
Revenir en haut Aller en bas
Kâlî
True Criminal
avatar

Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 1370
Age : 27
Localisation : en astral
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 12:49

J'aime toujours la délicatesse de ton humour cinglant <3
LA SUITE !!!!! :D
Revenir en haut Aller en bas
Freezer
Je freeze le jour, je freeze la nuit, je freeze la veuve et l'orphelin
avatar

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 2313
Age : 29
Localisation : Space Australia, Space Brisbane
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 13:38

J'ai deux mots à dire sur cette fic : LA SUITE ! <3


Franchement, la fic non seulement est très plaisante à lire mais en plus est original car il mélange vie moderne et œuvre originale avec brio.

(Et en plus il y a du suspens.)

"Saint Paul Igame"

=> Enfin le petit effort de cette magnifique place et que c'est parfois un peu mort...mais au moins on se sent tranquille et avec des gens avec qui tu as rapidement des affinités.
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/#!/ViviusFrozen
Bibi
Banni(e) du forum
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 1932
Age : 27
Localisation : Pourquoi, tu cherches un plan sexe ?
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 14:38

Jerry pour les prêtres, c'est bon de te voir manier l'humour bibiste =D. L'histoire roxx, continue :bave:
Revenir en haut Aller en bas
http://and-justice-for-all.cowblog.fr
Fant0matique
Sanguinaire
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 1720
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas, mon amour.
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Sam 27 Juin - 15:11

Oh, un saule pleureur T-T <3.
Héhé, je vais répéter ce que mes confrères ont dit, mais LA SUITE <3 !

Petite correction encore : "n'avait pas subI", il n'y a pas de "t" x).
Revenir en haut Aller en bas
http://fant0matique-two.skyrock.com
Beyond Birthday
Bee, on sait !
avatar

Féminin
Balance Chat
Nombre de messages : 1528
Age : 30
Localisation : Somewhere over the rainbow
Date d'inscription : 27/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 16:43




    Scène III



    Dans un froufroutement d’étoffes précieuses, une jeune fille au port altier se dirigeait prestement vers le centre ville. Les promeneurs s’écartèrent sur son passage, respectueux. Car nul ne pouvait soutenir son regard en cet instant précis. Elle se dirigea vers le Starbook's Coffe, où elle repéra d’emblée Giordano insultant gaiement une serveuse pour son manque de rapidité. Quand il vit la nouvelle arrivante, le jeune homme la salua chaleureusement :

      - « Hey salut Roxana ! Toujours gothique ? »
      - « Toujours, oui » répliqua-t-elle, glaciale. « Mais je me passerai de ton persiflage aujourd’hui. Parlons plutôt affaire ».


    Le terme ne manqua pas d’attiser l’intérêt de son voisin. La demoiselle hésita quelque peu avant de parler, car après tout elle allait trahir une amie dans son propre intérêt. Mais que représentait l’amitié face à l’amour, le vrai, le pur, celui qui dure ? Dans l’immédiat, Roxana était célibataire, mais sitôt son plan dévoilé, l’élu de son cœur ne manquerait pas de lui être mille fois reconnaissant et d’abandonner ses noirs desseins pour son noir corsage.

    En effet, un peu plus tôt dans la journée, la jeune fille avait surpris une conversation très intéressante, dans le parc d’Essène. Deux amants avaient décidé de fuir les lois en vigueur dans la ville pour un autre paradis artificiel. Roxana expliqua en détail les plans de Lynn et d’Aleskander, ne manquant pas de mentionner le lieu et l’heure de rendez-vous de leur échappée belle. Giordano pâlissait au fur et à mesure de son discours. N’y tenant plus, il finit par s’écrier :

      - « Ah non ! Hors de question que ma dot déguerpisse pour Oblivion, ou peu importe le nom de cette autre ville. Et l’autre poire qui veut aller geeker sans moi, cela ne se peut ! Merci pour l’information, femme. Que souhaites-tu en échange ? »


    La réponse de Roxana ne se fit pas attendre. Elle alluma quelques étoiles au fond de ses yeux dorés, prit sa voix la plus enjôleuse et lui demanda :

      - « Embrasse-moi ».
      - « Euh… Comment dire ? » hésita Giordano, reculant subrepticement face à ces charmes beaucoup trop féminins. « J’irai d’abord vérifier ton renseignement ce soir et puis on verra ».


    Il se leva de table et retourna chez lui si vite qu’Asafa Powel en aurait été mortellement jaloux. Restée seule, Roxana se remémora la discussion qu’elle avait eue avec Lynn il y a de cela quelques semaines, à l’annonce de ses noces prochaines.

      - « Mais pourquoi ne veux-tu absolument pas te marier avec lui ? » lui avait-elle demandé, parce qu’elle-même n’aurait pas refusé. « Après tout ce n’est pas si terrible, tu aurais pu tomber sur quelqu’un de violent ou d’ennuyeux. Au moins, Giordano te laissera tranquille, il n’aime pas le contact humain ».
      - « En théorie tu as raison, ma chère amie » lui avait confié Lynn, découragée. « Mais son esprit de contradiction est tel que c’est devenu un jeu pour lui : plus je le hais, plus il me poursuit ».


    Avec amertume, Roxana pensa que le jeune homme agissait d’une manière totalement opposée à son égard : plus elle l’aimait, plus il la fuyait. Et elle n’avait certainement pas envie de devenir une parfaite héroïne romantique, battant gracieusement des cils en attendant le retour de son chevalier. Elle aussi se rendrait dans la forêt cette nuit et se battrait passionnément pour l’objet de son affection. D’ici là, il lui restait encore un dictionnaire à compulser…







    Bien assez vite, l’obscurité fit glisser ses ailes noires au-dessus de la cité. C’était une de ces nuits d’été chaude et intrigante, où la brise se faisait caresse et où l’enchantement devenait visible aux yeux des mortels.
    Non loin de là se trouvait la merveilleuse forêt d’Essène, ses chênes millénaires et ses lucioles dorées. Mais la sérénité du lieu était troublée par une grave dispute. Approchons, que se passait-il ?

      - « Comme par hasard tu es à Essène juste en ce moment » hurla une dame si belle que les fleurs en rougissaient sur son passage. « Justement quand Lolita, ton ancienne amante, va se marier avec quelqu’un d’autre. Tu aimes les femmes de poigne apparemment ».
      - « Et toi alors, vile sorcière ? » lui répliqua un homme rayonnant de sagacité. « Crois-tu que je ne connais pas ton attirance pour le prince Sword ? Je t’ai vu le courtiser il y a de cela quelques lunes. Un simple humain en plus ! Iksedé, quoi ! »


    Sous l’effet de leurs cris, les arbres se replièrent de peur et les animaux nocturnes préférèrent reporter leur chasse à un moment plus propice. Autour d’eux, des créatures magiques tremblaient d’effroi pour leurs seigneurs. Car nos deux protagonistes n’étaient rien d’autre que les maîtres de ces lieux : le roi des lutins, Killy, et la reine des fées, Hana. Mariés depuis des lustres, ils subissaient à présent une crise sans précédent dans leur couple. Leurs frasques respectives avaient entraîné une jalousie si profonde que leurs entrevues tournaient inévitablement au règlement de compte. L’effet sur la nature était désastreux : Hana ne protégeait plus aussi bien les plantes et les fleuves connaissaient des crues à cause du manque d’application de Killy. Ces derniers s’en rendaient bien compte, il leur fallait donc élaborer une solution :

      - « Trouvons un arrangement, ma dame » suggéra Killy d’une voix conciliante, « car à cause de nos disputes les saisons ne savent plus quel temps afficher. Offre-moi ce jeune Sanji que tu élèves avec soin, j’en ferai mon plus proche et mon meilleur chevalier ».


    Hana était prête à faire un effort de son côté, mais ce marché ne lui convenait absolument pas. Elle connaissait les sentiments de dépit qui rongeaient son mari depuis qu’elle avait recueilli le chérubin, il y a de cela de nombreuses années.

      - « C’est bien sûr hors de question, mon cher. Tu sais très bien que la mère de Sanji était la plus fidèle adoratrice de mon ordre. Peicay était une femme admirable, me procurant présence et réconfort, glorifiant mon nom et m’apportant ses offrandes aux senteurs merveilleuses. Mais elle est décédée des suites de l’accouchement. C’est par amour pour elle que j’élève son enfant et, par amour pour elle, je ne m’en séparerai jamais ».


    Furieux, Killy tenta de contenir sa colère face à l’opiniâtreté de sa femme. Il parvint à se maîtriser pour l’interroger :

      - « Et combien de temps comptes-tu rester dans ces bois ? »
      - « J’attendrai la fin des noces de Sword » lui répondit son épouse. « Mais si tu veux participer à nos ébats au clair de lune, tu es le bienvenu, tant que tu restes correct. Après tout, il sera bientôt 23 heures et je te connais : tu ne peux résister aux bacchanales de ces heures-là ».
      - « Donne-moi Sanji et je te ferai vivre la plus exquise des nuits de pleine lune, ma mie » proposa Killy qui, décidément, ne laissait passer aucune occasion.
      - « Touche à un seul cheveu de cet enfant et tu le regretteras durant les trois prochains millénaires ».


    Dans son dos, Hana lui montra le katana qui ne la quittait jamais. La lame était si effilée qu’un simple mouvement suffisait à tronçonner un arbre – ce qui n’était absolument pas l’usage qu’en faisait la reine des fées. Elle lança un dernier regard noir à son époux avant de quitter la clairière, impétueuse. Son cortège de serviteurs et courtisans la suivit dans un frôlement d’herbe fraîche.
    Depuis le temps, Killy connaissait la violence que sa femme pouvait déployer lorsqu’elle était en colère. Il ne douta pas un instant de l’usage qu’elle pourrait faire de son arme sur sa personne. Mais il ne la laisserait pas s’en tirer à si bon compte... Il avait déjà conçu un plan machiavélique pour se venger. Il appela alors son plus fidèle serviteur :

      - « Maborochou, es-tu là ? »
      - « Je le suis toujours, mon roi » lui répondit une petite voix flûtée.


    Cet ardent lutin, que l’on appelait également « Robin Gai Luron », sortit du fourré où il s’était réfugié avec une sympathique elfe de la cour d’Hana. Son visage resplendissait de la fougue propre à la jeunesse et il était reconnu pour ses bons mots. Killy lui confia une mission :

      - « Te souviens-tu, mon bon Mabo, de cette fleur dans laquelle Cupidon lança sa flèche il y a de cela quelques siècles ? On la nomme "Pensée d’amour" et ses pétales sont aussi blancs que le plus pur des sentiments. Va me la chercher, mon ami, et hâte toi de revenir ».


    Robin s’en fut en un tintement de clochette. Le pouvoir de la Pensée d’amour était bien connu du roi de la forêt. Une fois en sa possession, Killy en extrairait le suc. Celui-ci, étendu sur des paupières endormies, avait la faculté de rendre toute personne, homme ou femme, follement amoureuse de la première créature vivante qui lui apparaîtrait. Il comptait sur ce pouvoir pour que son épouse craque pour la première créature qui passerait, que ce soit un lièvre, un hibou ou un singe. Elle ferait moins la maligne, la bougresse.
    Perdu dans ses machiavéliques pensées, Killy n’entendit qu’au dernier moment des voix humaines se rapprocher de la clairière. Il eut juste le temps de s’enrouler dans sa cape d’invisibilité avant que n’arrive un couple apparemment en pleine débâcle…




Fant0, tu es ma correctrice officielle. Merci encore <3
Prochaine étape : l'acte 2...





Dernière édition par Beyond Birthday le Lun 29 Juin - 14:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lynn-photoblog.blogspot.com/
Bibi
Banni(e) du forum
avatar

Masculin
Lion Chèvre
Nombre de messages : 1932
Age : 27
Localisation : Pourquoi, tu cherches un plan sexe ?
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 16:52

KYAAAAAAAAAAAA ! Je suis fan *__*
Y a du suspens, cay fun et on ne peut qu'être fan puisque ça parle de la communauté. Bref, Bee, tu emmènes mon père faire se faire sodomiser dans les bois par quatre étalons gabonais.
Revenir en haut Aller en bas
http://and-justice-for-all.cowblog.fr
Kâlî
True Criminal
avatar

Féminin
Balance Cheval
Nombre de messages : 1370
Age : 27
Localisation : en astral
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 16:57

Excellent :D! Je crois que c'est la scène qui m'a fait le plus rire!

Surtout pour ça
Spoiler:
 

La suite, je suis toujours demandeuse! *______*

EDIT :
Citation :
Au moins, Giordano te laissera tranquille, il n’aime pas le contact humain
C'est drôle, ça me fait penser à quelqu'un :D


Dernière édition par Kâlî le Dim 28 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fant0matique
Sanguinaire
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 1720
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas, mon amour.
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 17:32

J'aime <3 ! Encore une fois, j'ai vu quelques fautes, mais je n'ai pas le temps de les relever, j'éditerai mon post si j'ai le courage, et de rien ;). Vivement la suite ! <3

Comme laissé entendre, voilà ma correction huhu :

"tremblaient d'effroi", sans "s"
"qu'elle avait recueilli", sans "t"
"à un seul cheveu"

Voilà voilà !


Dernière édition par Fant0matique le Dim 28 Juin - 18:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fant0matique-two.skyrock.com
Yuber
True Criminal
avatar

Masculin
Balance Singe
Nombre de messages : 1580
Age : 25
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 17:33

OMG, excellent !
C'est vrai que ce suspens est très plaisant, on a vraiment hâte de découvrir la suite.
Une merveilleuse fic'. *__*
Revenir en haut Aller en bas
http://madyuber.tumblr.com/
Freezer
Je freeze le jour, je freeze la nuit, je freeze la veuve et l'orphelin
avatar

Masculin
Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 2313
Age : 29
Localisation : Space Australia, Space Brisbane
Date d'inscription : 27/11/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 17:51

J'aime.
J'admire.
J'ADORE !

Continue comme ça Baybay. :)
Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/#!/ViviusFrozen
Killy
délivre.
avatar

Masculin
Lion Rat
Nombre de messages : 14775
Age : 34
Localisation : Vaes Essenya.
Date d'inscription : 02/12/2007

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Dim 28 Juin - 19:53

MDR, quel suspense, Bee tu te surpasses ! En prime ça reflète parfaitement la liaison Hana-Killyenne donc ça m'plait encore plus :P
La suiiiiiiiiiiiiiiiite please !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
https://twitter.com/Killly
Hana
Aspirant dieu du nouveau monde
avatar

Féminin
Cancer Chèvre
Nombre de messages : 459
Age : 27
Localisation : Derrière mon molosse Dudulle xD
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Lun 29 Juin - 0:31

Pourquoi choisir cette histoire! xD
J'aurais apprécié une fic où j'aurais eu le loisir de ne pas finir ridicule lol

Bref, sinon j'adore ^^ surtout d'avoir le superbe Katana *o*

Citation :
..la bougresse.."

Totalement faux! MDR très bien joué
Revenir en haut Aller en bas
Fant0matique
Sanguinaire
avatar

Féminin
Taureau Coq
Nombre de messages : 1720
Age : 25
Localisation : Là où tu n'es pas, mon amour.
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   Lun 29 Juin - 15:11

J'aime toujours <3. Continue comme ça *---*.
Quant aux corrections, mm, en lisant j'ai juste vu un "t" qui manquait à "disparu" (quelle tâche difficile que correctrice officielle) :).
Revenir en haut Aller en bas
http://fant0matique-two.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SN Fic] Songe d'une nuit virtuelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» A midsummer night's dream (Le songe d'une nuit d'été) 1999 de Michael Hoffman
» Spectacle AHLAM LAYLA - Songe d'une Nuit d'Orient
» Songe d'une nuit d'été
» Shakespeare - Songe d'une nuit d'été
» Songe d'une nuit d'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinigami's Note :: Les Esseniens :: Créations des Esseniens :: A vos Plumes-
Sauter vers: